L’alimentation à adopter après l’arrêt de la pilule

L’alimentation à adopter après l’arrêt de la pilule
6
novembre
2018

Si prendre la pilule est une décision qui méritait réflexion, l’arrêter est une toute autre décision à ne pas prendre à la légère ! On peut arrêter la pilule pour diverses raisons, du désir d’enfanter aux effets secondaires néfastes, mais le résultat d’un arrêt brutal peut être embarrassant : poussées d’acné, prise de poids, irritabilité, absence de règles ou abondances des règles, etc. Ces effets secondaires post-arrêt de pilule peuvent être difficiles à faire disparaître. Mais vous pouvez éviter ces effets néfastes en adaptant votre alimentation.

Pourquoi y a-t-il des effets secondaires ?

Les effets secondaires qui surviennent après l’arrêt de la pilule sont dus au sevrage. La prise d’hormones synthétiques sur le long terme crée un équilibre artificiel qui s’écroule lorsqu’on arrête la pilule, les hormones sont donc déréglées et les effets secondaires apparaissent. Ne paniquez pas, ce sont des réactions naturelles, qui peuvent cependant devenir assez complexantes. Pour éviter ces désagréments, il faut commencer à détoxifier son corps avant même d’arrêter la pilule. Comment ? C’est ce que nous allons voir.

La bardane pour les troubles post-pilule

La bardane est une plante exceptionnelle. Elle possède des vertus anti-inflammatoires et antioxydantes très bénéfiques pour soigner des troubles comme l’acné hormonale. La bardane peut être consommée en infusion ou en décoction mais peut aussi être utilisée en application cutanée. Elle permet de détoxifier le corps en stimulant l’élimination des toxines par le foie et les reins, et pour dépurer les organes des toxines apportées par la pilule, la bardane peut être une bonne option. De plus, une crème enrichie en bardane peut s’avérer efficace pour résorber l’acné hormonale, qui n’est pas facile à déloger.

La sauge sclarée, une plante miracle

La sauge sclarée est utilisée depuis des millénaires pour les troubles hormonaux et pour apaiser les douleurs menstruelles. Pour retrouver des cycles menstruels réguliers, consommer de la sauge sclarée en huile essentielle dans une cuillérée de miel ou sur un sucre est très efficace puisque cette plante a pour don d’imiter l’action des œstrogènes et réguler efficacement les cycles. Dès le premier jour de l’arrêt de la pilule, prenez chaque matin une goutte d’huile essentielle de sauge sclarée pour anticiper d’éventuels effets secondaires.

La cure de zinc et de magnésium après l’arrêt de la pilule

Les femmes sous pilule présentent un déficit du taux de zinc et de magnésium. Cependant, ce déficit n’est pas visible lorsqu’on est encore sous pilule. En revanche, à l’arrêt d’un contraceptif oral, il se traduit par une apparition d’acné et des règles irrégulières, c’est pourquoi faire une cure de magnésium et de zinc à l’arrêt de la pilule peut être nécessaire.

Pas besoin de courir en pharmacie pour se procurer des gélules, de nombreux aliments possèdent une teneur élevée en zinc et en magnésium. Vous trouverez une grande quantité de zinc dans les huitres, le germe de blé, le foie de veau, le bœuf ou les graines de courges ; quant au magnésium, vous en trouverez en grande quantité dans les légumes verts, les céréales complètes, les légumineuses et le chocolat noir.

Les infusions de camomille

Voilà une bonne nouvelle ! La camomille a des effets hautement bénéfiques sur les menstruations. Lors d’un arrêt de pilule, les règles peuvent subitement devenir douloureuses et vous pourrez même regretter d’avoir arrêté votre contraceptif. Mais grâce à la camomille, vous n’avez plus de raison de souffrir ! Cette plante possède des vertus apaisantes et soulage efficacement les douleurs du bas-ventre. Il suffira de boire des infusions de camomille jusqu’à ce que les douleurs disparaissent pour de bon. Attention, veillez à prendre de la camomille romaine, car les autres types de camomilles ont des vertus différentes.

Quelques bonnes raisons de consommer de la cannelle

La cannelle quant à elle permet de lutter contre les retards de règles. En effet, l’un des nombreux effets secondaires de l’arrêt de la pilule est l’irrégularité des cycles menstruels et des retards conséquents. Cette plante au bon goût épicé stimule la pression dans la région utérine et permet de déclencher les règles. Voilà, vous savez maintenant comment éviter les effets secondaires de l’arrêt de la pilule !

Leave a Comment:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi :