Apprendre les langues aux enfants dès le plus jeune âge

Apprendre les langues aux enfants dès le plus jeune âge
12
octobre
2016

Être bilingue, trilingue ou polyglotte, ce n’est pas donné à tout le monde et pourtant, c’est très pratique ! La question est : comment transmettre ce savoir à vos enfants ? Les spécialistes vous le diront, le plus tôt est le mieux. Imiter, apprendre, de façon ludique… A trois ans, l’enfant est comme une éponge, il possède une grande souplesse intellectuelle. Nous vous donnons donc tous les conseils pour apprendre des langues aux enfants.

Une nouvelle langue, oui mais à quel âge ?

A 3 ans : leurs premiers pas

Comme nous le disions, le bébé possède une grande souplesse intellectuelle, notamment grâce à ses sens en éveil. Il aime communiquer, imiter, pratiquer, écouter… C’est le meilleur des élèves, voilà pourquoi c’est le meilleur des moments pour apprendre une autre langue.

A 5 ans : pour les plus jeunes

Pratiquer une langue dans la vie quotidienne, que ce soit à l’école ou à la maison, lui permettra de construire une maîtrise globale de la langue, tant au niveau de la compréhension que de la prononciation.

A 9 ans : à l’école primaire

Si l’enfant continue ou commence à apprendre une langue dans l’enseignement primaire, ce n’est pas trop tard, bien au contraire. Cela restera très intéressant pour lui, étant donné qu’il sera encore dans une période d’éveil des sens, mais aussi en plein développement de ces capacités syntaxiques. Par contre, ne leur mettez jamais la pression, les enfants ont tous des rythmes d’apprentissages différents.

Où apprendre une autre langue ?

Dans un pays trilingue comme la Belgique, il est important de maîtriser au moins deux des trois langues nationales. C’est pour cela que de nombreux cours sont proposés à l’école, dés le plus jeune âge. Mais la maison reste également un excellent moyen !

A l’école : ils sont bien encadrés

L’apprentissage scolaire peut-être bénéfique, à condition qu’il soit adapté. Ainsi, pour apprendre aux enfants une nouvelles langue, il faut avant tout développer leurs capacités de compréhension orale et de répétition. Vous trouverez d’ailleurs des livres et des CD-ROM interactifs pour apprendre l’anglais chez Amazon ou la Fnac.

A la maison : lier l’utile à l’agréable

Ne vous y trompez pas, le plaisir que prend l’enfant à pratiquer une langue est primordial pour que son apprentissage se fasse dans les meilleures conditions. Jeux, comptines, dessins animés, chansons… Vous verrez que plus vous incitez vos enfants à lire des livres, regarder des films ou même des chaînes de télévision dans une autre langue, plus votre enfant sera à l’aise et prendra plaisir.

Autre idée aussi plaisante pour les parents que pour les enfants : la cuisine. Jouer, cuisiner, lire la recette, permet à l’enfant de s’investir physiquement dans des actions concrètes. Parlez lui dans l’autre langue en lui montrant les différents ingrédients, il mémorisera ainsi plus facilement le vocabulaire.

Et si on demandait à une autre personne ?

Il est également possible de demander l’aide d’un tiers. De nombreux services de baby-sitters mais aussi de jeunes filles au pair existent et peuvent faciliter l’apprentissage de vos enfants. Plus l’enfant est exposé fréquemment à la langue, plus cela sera efficace. Il serait ainsi utile d’avoir une personne qui pourrait s’occuper de vos enfants mais aussi leur apprendre une autre langue. Pourquoi ne pas lier l’utile à l’agréable ?

Il existe même une agence spécialisée dans les nounous bilingues : « Speaking Agency ». Les horaires et les dates sont flexibles, vous pouvez même organiser ça pendant les vacances scolaires, en effet, l’agence propose des stages d’une demi-journée ou même de quelques heures si vous voulez profiter d’avoir vos enfants prés de vous. Comptez environ 250 € pour une semaine… Cela peut paraître cher mais vous pouvez bénéficier de nombreuses aides.

Une chose est sûre, apprendre les langues aux enfants dès le plus jeune âge ne peut qu’être une bonne chose pour vos enfants. Contrairement à ce que l’on peut entendre, cela ne peut pas nuire à l’apprentissage de la langue maternelle. Pourquoi ? Car si les deux langues sont utilisées de manière régulière, elles n’empiètent pas l’une sur l’autre. Alors n’hésitez pas à permettre à vos enfants d’apprendre une autre langue, ils en tireront profit à l’âge adulte !