L’automassage : les solutions anti-sinusite

L’automassage : les solutions anti-sinusite
6
juin
2018

Lorsque la sinusite pointe le bout de son nez, que ce soit en maladie chronique ou en signe de rhume, le nez encombré et l’impression de paralysie faciale sont en général peu agréable. Le rêve de chacun, c’est d’en finir au plus vite avec la congestion nasale, et ce n’est pas chose facile. On tente les sprays en tous genres, mais rien n’y fait. En cas de sinusite, quelques techniques d’automassage peuvent pourtant vous aider à respirer de nouveau par le nez, et ce, le plus rapidement possible.

L’automassage des sinus, le vrai traitement de la sinusite

Pour en finir avec le nez bouché, on préconise généralement la patience, les tisanes, le repos… Mais l’automassage des sinus reste la solution la plus efficace lorsque la sinusite a décidé de vous gâcher la journée.

Pourquoi masser ses sinus ?

Masser ses sinus a divers avantages. Tout d’abord, cela permet de calmer la douleur ressentie au niveau des sinus frontaux et maxillaires qui peut se révéler très handicapante, et de calmer les maux de têtes liés à la sinusite. Masser ses sinus permet aussi de fluidifier les sécrétions nasales et par conséquent de déboucher le nez plus rapidement. On favorise le passage de l’air dans les cavités nasales et donc le processus de guérison. Avec l’automassage des sinus, vous pouvez aussi éviter la prise de certains médicaments et sprays : il faut savoir qu’il existe plusieurs types de sprays, et lorsqu’ils ne sont pas à base d’eau de mer, ils peuvent contenir des produits chimiques qui peuvent se révéler nocifs.

Comment procéder ?

L’automassage, ce n’est rien de bien compliqué. Pour commencer, il faut masser délicatement les ganglions lymphatiques, l’un après l’autre, situés sous la mâchoire. En cas de sinusite, ils sont souvent gonflés et douloureux, raison de plus pour faire preuve de délicatesse. Puis, on passe au massage des sinus frontaux. Ils sont situés vers l’intérieur des sourcils et sur la partie qui se trouve juste au-dessus. Du bout des doigts, massez-les avec des mouvements circulaires, vers l’intérieur puis vers l’extérieur, avant d’effectuer de légères pressions. Ensuite, massez les sinus maxillaires avec l’index et le majeur au-dessus et le pouce en dessous. Une fois que les sinus sont « réchauffés », on effectue une pression sur les sinus que l’on fait glisser jusqu’aux oreilles. On se mouche et on prend une grande inspiration par le nez. Cet automassage est à réaliser matin et soir jusqu’à ce que la sinusite disparaisse.

La médecine chinoise à la rescousse

La médecine chinoise offre aussi de bonnes solutions d’automassage pour en finir avec la sinusite. Ce type d’automassage a fait ses preuves, il suffit de connaître les points d’acupression.

Les points d’acupression spécifiques

Avant de pouvoir réaliser l’automassage anti-sinusite proposé par la médecine chinoise, il faut connaître le nom des points d’acupression.

  • Le yingxiang représente la partie des sinus maxillaires située sur les côtés des narines
  • Le yangbai représente les sinus frontaux
  • Le renzhong est le point situé sous l’os du nez, au-dessus de la bouche
  • Le yintang est le point situé entre les deux sourcils, à la base de l’arête du nez
  • Le taiyang représente les tempes
  • Le sizhukong est le point situé au bout du sourcil, vers la tempe
  • Le xinhui représente le sommet de la tête

Vous pouvez vous référer à cette petite liste durant l’automassage pour ne pas être perdu.

Comment procéder ?

Pour commencer, effectuez une légère pression circulaire avec l’index sur le xinhui jusqu’à ressentir une légère fraîcheur au niveau des narines. Ensuite, avec l’index et le majeur de chaque main, massez de haut en bas les deux côtés de l’arête du nez (répétez le geste 80 fois). Avec de légères pressions, massez de manière circulaire le yingxiang de chaque côté (70 fois). Puis, massez simultanément le yangbai, le sizhukong et le taiyang (80 fois) jusqu’à ressentir une sensation d’engourdissement puis de soulagement. Appuyez ensuite sur le yintang 20 secondes en poussant la langue sur le haut du palais, et terminez par des pressions distinctes sur le renzhong jusqu’à soulagement. Vous pouvez répéter l’opération jusqu’à trois fois par jour pour qu’elle soit plus efficace.

Leave a Comment:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi :