Avocadomania : que s’est-il passé dans nos assiettes ?

Avocadomania : que s’est-il passé dans nos assiettes ?
5
juin
2018

Qui n’a pas remarqué l’engouement général pour l’avocat ces derniers temps ? Mais quelle est encore cette mode alimentaire ? L’avocat est un fruit originaire d’Amérique Centrale qui fait partie de notre alimentation depuis de nombreuses décennies, mais, ces derniers temps, c’est devenu LE fruit à mettre dans l’assiette. Partons à la découverte de ce qui semble être une nouvelle tendance, alors que c’est un aliment déjà bien connu, et voyons aussi l’envers du décor de ce fruit plébiscité par les stars du monde entier et des nutritionnistes.

Le commencement d’une mode étrange

Mais pourquoi un produit aussi simple est-il devenu LE produit à consommer, LA nouvelle tendance alimentaire de cette année ?

Stars, bloggeuses, influenceuses… Les instigateurs de l’avocadomania

Les tendances apparaissent le plus souvent parce que des personnes célèbrent ont fait l’expérience de nouveaux produits. C’est comme cela qu’une mode apparaît. Dans le cas de l’avocat, plusieurs stars – d’origine hispanique notamment – comme Eva Longoria ou Jessica Alba ont remis l’avocat à la mode en vantant les mérites du guacamole. La gastronomie mexicaine est de plus en plus populaire en occident, et l’avocat, c’est l’un des aliments principaux de cette gastronomie. Les bloggeuses ne sont pas en reste : la top model et influenceuse Chiara Ferragni se montre régulièrement en train de manger de l’avocat. Mais l’avocat n’est pas populaire que dans la cuisine : les bloggeuses vantent régulièrement ses bienfaits pour la peau. Une mode aussi bien culinaire que cosmétique.  

Les vertus de l’avocat

L’avocat n’est pas revenu au goût du jour par hasard. Dans une époque où l’on aime savoir ce que l’on mange et quels sont les bienfaits de chacun des aliments que l’on met dans nos assiettes, l’avocat s’est imposé avec ses vertus exceptionnelles. L’avocat contient une grande quantité de lipides qui sont bons pour le cœur. Il a aussi le pouvoir de neutraliser le mauvais cholestérol : ainsi, les nutritionnistes le conseillent volontiers dans le cadre d’une alimentation saine. Et ce n’est pas tout ! C’est un fruit riche en antioxydants qui combattent les radicaux libres. C’est d’ailleurs l’un des aliments qui en contiennent le plus, ce qui en fait un fruit essentiel pour la prévention du cancer.

Un produit simple et facile à cuisiner

Son succès tient aussi au fait que c’est un produit simple à cuisiner. On peut le marier avec presque tous les aliments connus et peut remplacer la plupart des corps gras utilisés en cuisine. Attention tout de même lorsque vous enlevez le noyau, car cette tendance à aussi engendré ce que les médecins appellent « l’avocado hand », ou l’entaille laissée par la tentative pour retirer le noyau au couteau. L’avocat serait-il également une tendance médicale ?

Le côté sombre de l’avocat

Derrière cette tendance à l’apparence anodine se cachent malheureusement de mauvaises nouvelles. L’avocat, bon pour la santé mais pas si bon que ça pour les producteurs, la nature et le porte-monnaie.

Autrefois produit basique, actuellement produit de luxe

Cet engouement pour l’avocat a malheureusement entraîné une hausse des prix. Un problème dénoncé par les Mexicains qui font les frais de la hausse de prix impressionnante de cet aliment basique dans leur alimentation. En effet, en janvier 2017, le prix du kilo d’avocat est passé de 16 pesos à 80 pesos en moins de six mois (soit de 0,80€ à 4€ le kilo). Cette hausse de prix se répercute aussi en Occident.

L’avocat, entre problèmes écologiques et mauvais traitement des producteurs

Le principal point noir de la filière avocat, c’est la production et le mauvais traitement des producteurs d’avocat. En effet, la production d’avocat est la plupart du temps une source d’enrichissement pour les narcotrafiquants. Les producteurs doivent donc se battre contre les cartels pour garder leurs exploitations. De plus, les plantations d’avocatiers priveraient chaque année de nombreux habitants du Chili d’eau potable. Un scandale de plus dans un pays où l’accès à l’eau est déjà entièrement privatisé.

Précautions d’emploi

La dose journalière conseillée est d’un demi-avocat. Il ne faut pas oublier que l’avocat est très gras, et qu’une surdose peut entraîner des effets indésirables. L’avocat est d’ailleurs déconseillé aux personnes allergiques au latex et à celles qui prennent des anticoagulants.

Leave a Comment:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi :