Brossage à sec : Solution anti-cellulite ?

Brossage à sec : Solution anti-cellulite ?
2
juin
2017

Aaaaaah… La cellulite. Un problème bien connu de la gente féminine… En regardant sur le net, on dénombre pas moins d’une centaine de solutions miracle contre cet aspect de la peau fort disgracieux et complexant. Chaque année, de nombreuses femmes dépensent des sommes astronomiques en espérant résoudre une bonne fois pour toute ce fléau : crèmes, sérum, matériel en tout genre et bien sûr opérations chirurgicales. La plupart du temps, ces investissements se trouvent être inefficaces, et la peau d’orange continue à s’installer. Une solution de plus, la voici : le brossage à sec. Mais cette fois-ci, les résultats sont garantis !

Le brossage à sec c’est quoi ?

L’expression semble bien agressive, et pourtant, le brossage à sec n’a rien de très violent. C’est très simple, le brossage à sec, appelé aussi brossage lymphatique, c’est le fait de se brosser la peau et comme le dit le titre : à sec. C’est une pratique qui peut sembler étrange, mais elle n’en est pas moins efficace.

Pourquoi ça marche ?

Si l’on considère qu’environ 30% des toxines de l’organisme sont évacuées par les pores de la peau, c’est une bonne raison d’en prendre soin. Premièrement, le brossage à sec permet d’exfolier la peau et d’enlever les peaux mortes, stimule le système lymphatique qui sert à éliminer les déchets cellulaires. Il améliore également la circulation sanguine en permettant une meilleure irrigation des vaisseaux sanguins. En exfoliant la peau, en stimulant le système lymphatique et la circulation sanguine, on empêche donc les graisses de s’accumuler dans les tissus adipeux, et, par conséquent, la cellulite.

Quelle brosse choisir ?

En règle générale, mieux vaut éviter d’utiliser une brosse synthétique, beaucoup trop agressive pour la peau. Une brosse en fibres naturelles comme le sisal par exemple est de loin l’idéal, mais d’autres matières comme la soie ou les poils de sangliers sont aussi acceptées.

Mode d’emploi

Il faut commencer par effectuer un brossage des chevilles, et remonter progressivement pour faire circuler le sang vers le haut du corps, jusqu’au cœur. Il faut plus amplement insister sur les zones touchées par la cellulite. Le massage doit être actif, c’est-à-dire qu’il sera inutile s’il est pratiqué trop doucement, l’idéal serait que la peau ait une couleur rosée après le massage.

Effectuez des mouvements circulaires tout en brossant. Pratiquez le brossage avant de prendre une douche et non après, car la peau sera hydratée et molle et donc non sèche. Prenez une douche qui finira par un jet d’eau froide, puis appliquez soit votre crème ou huile pour le corps habituelle – sachant que l’huile de coco est efficace contre l’aspect peau d’orange. Pour plus d’efficacité, il convient de le pratiquer deux fois par jour, mais restez constants.

Anti-cellulite… Mais pas que !

Pratiquer régulièrement sur tout le corps, le brossage à sec a d’autres avantages. Il peut être bénéfique contre l’acné par exemple. En effet, puisque le brossage à sec stimule la circulation sanguine et lymphatique, elle peut être à même de résoudre certains problèmes de peau comme l’acné, et peut même être efficace sur le psoriasis.

Il aurait été établi que cette pratique encore peu connue aiderait également à résoudre les problèmes de stress et de tension en sécrétant des substances qui équilibrent les niveaux de stress. De plus, brosser sa peau permet aussi de soulager les tensions musculaires.

On observe aussi un lien entre le brossage à sec et l’amélioration des problèmes de digestion, de ballonnements, car en massant les ganglions lymphatiques on élimine mieux les toxines et l’excès d’eau. En brossant le ventre dans l’inverse du sens des aiguilles d’une montre on favorise le travail intestinal.

Contre-indications

Evitez le brossage à sec sur des plaies, les inflammations aigües ou quand la peau est à peine rasée. Evitez le brossage à sec sur des zones sensibles du corps (comme les seins par exemple) ou en faisant très attention à ne pas agresser la peau (peau du visage). Quant au brossage du ventre, il faut absolument éviter de le pratiquer juste après avoir mangé, car cela pourrait avoir un effet plus néfaste que prévu, l’idéal est d’attendre une demi-heure.

A lire aussi :