Comment augmenter sa concentration ?

Comment augmenter sa concentration ?
15
janvier
2018

Etudier, travailler, organiser, de nombreuses tâches nécessitent de la concentration. Mais pour des raisons de manque de sommeil, de mauvaise hygiène de vie ou de manque d’organisation, vous avez beaucoup de mal à vous concentrer. Vous commencez une nouvelle tâche et cinq minutes plus tard votre esprit divague. Cela peut devenir extrêmement problématique au quotidien. Il faut savoir que pour se concentrer, le repos et l’hygiène de vie sont des éléments à ne pas négliger. Mais parlons tout de suite des quelques techniques à utiliser pour se concentrer ou se reconcentrer et ne pas perdre de vue votre objectif.

Les bonnes conditions pour rester concentré

Il n’est pas possible de rester concentré dans certains cas. Par exemple, un lieu trop bruyant ou au contraire trop silencieux peuvent vous déstabiliser, tout comme un manque d’organisation.

L’organisation en amont

Pour éviter de vous déconcentrer, il est important d’être organisé. Si vous n’avez pas d’idée clair de comment faire pour réaliser votre tâche, il sera plus compliqué de l’accomplir avec succès. Prenez donc le temps en amont d’établir une liste de ce que vous devez faire. Ensuite, si besoin, précisez de quelle manière mettre en œuvre chaque point de la liste. Ainsi, lorsque que vous serez dans le vif du sujet, votre esprit ne tergiversera pas. Chaque étape sera limpide et il y aura donc moins de chances que vous soyez gagné par la déconcentration. Attention, pensez bien à réaliser une seule tâche à la fois, sinon vous risquez de perdre de la concentration ; chaque chose en son temps.

Bien choisir l’endroit où travailler

Si votre concentration est facilement troublée, demandez-vous si l’endroit où vous travaillez ne serait pas le fond du problème. En effet, l’endroit où l’on travaille joue un rôle très important sur notre concentration. Des endroits trop bruyants ou trop calmes (oui, c’est possible) peuvent faciliter la distraction. Si vous devez vous concentrer au bureau, veillez à ce que votre espace soit bien rangé. Lorsque l’on souffre de manque de concentration, le regard porte vers les objets aux alentours. En revanche, un espace épuré vous permet de rester concentré.

Accordez-vous des pauses

Le cerveau humain a besoin de moments où il peut divaguer pour mieux se reconcentrer ensuite. Si vous connaissez les moments où vous êtes susceptible de vous déconcentrer, vous avancerez plus facilement.

Notez les moments de déconcentration

Au cours de la journée, le cerveau a des moments où il est performant et d’autres moments où il a besoin de repos. Si vous savez anticiper ces moments, vous ne culpabiliserez plus de vous déconcentrer de temps à autres. Pour ce faire, observez votre journée de travail et notez les différentes tranches horaires. Dans ces tranches horaires, notez au bout de combien de temps votre cerveau commence à divaguer et quels sont les moments où au contraire il est le plus performant.

Laissez votre esprit divaguer

Intégrez bien le fait qu’aucun être humain ne peut rester éternellement concentré. Prévoyez des moments pour laisser votre esprit s’imprégner d’autre chose. En vous accordant ces pauses, vous êtes assuré d’être efficace dans certaines tranches horaires. Cela peut faire partie d’une pause-café ou d’une pause déjeuner par exemple.

Les techniques pour rester concentré

Si rien n’y fait et que vous avez du mal à vous concentrer le moment venu, voici quelques clés qui peuvent vous être utiles.

La technique des mots-clés

Une technique basique pour se reconcentrer efficacement, c’est la technique des mots-clés. Rien d’impressionnant, il suffit tout simplement de noter sur un post-it un mot qui représente la tâche que vous êtes en train d’accomplir. Lorsque vous sentez que vous commencez à perdre le fil, répétez plusieurs fois d’affilée le mot-clé pour vous recentrer sur votre objectif initial. C’est imparable.

La règle des 3 de plus

La règle des 3 de plus est une autre technique de re-concentration. Lorsque vous fatiguez face à une tâche, fixez-vous l’objectif d’en faire trois de plus. Qu’est-ce que cela signifie ? Par exemple, vous avez une thèse barbante d’une centaine de pages à lire et vous commencez à peiner, fixez-vous l’objectif de lire trois pages de plus. Vous en lirez en fait plus, puisque vous aurez eu un regain de motivation.

Leave a Comment:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi :