La cosmétique de pharmacie : une vaste arnaque ?

La cosmétique de pharmacie : une vaste arnaque ?
13
April
2018

De plus en plus, nous nous approvisionnons en pharmacie pour tout ce qui concerne la cosmétique. Des rayons entiers de produits cosmétiques, un marketing sobre et chic, un prix plus élevé, tout est réuni pour nous convaincre que les produits vendus en pharmacie sont bons pour la santé et bien plus efficaces que ceux achetés dans le commerce. Mais qu’en est-il vraiment ? Avec toutes les études menées sur les substances chimiques et la découverte des perturbateurs endocriniens, des doutes s’installent sur les cosmétiques de pharmacie.

Pourquoi les cosmétiques de pharmacie semblent-ils les plus fiables ?

Au premier abord, nous sommes loin de penser que les cosmétiques vendus en pharmacie sont mauvais pour nous. Et pour cause, ce sont ceux qui nous sont conseillés le plus souvent. Vendu en pharmacie à un certain prix, un marketing adéquat, tout est là pour nous séduire.

La vente en pharmacie, un gage de fiabilité?

Ce n’est pas si étonnant de se tourner aveuglément vers les produits cosmétiques vendus en pharmacie. Et oui, la pharmacie, c’est là où l’on prend les produits qui nous soignent, donc la cosmétique que l’on y vend nous paraît bien plus fiable que les produits que l’on trouve en supermarché. Le marketing des produits est dans l’ensemble assez sobre, pas de chichis ou de couleurs criardes, ces produits nous font davantage penser à des médicaments qu’à de la cosmétique. Si nous nous fions facilement à la cosmétique vendue en pharmacie, la description du produit sur son emballage y est pour beaucoup. Les arguments avancés pour vendre sont évoqués sur un modèle médical, on croirait même entendre son médecin. Comme vous le verrez un peu plus loin, ces arguments avancés ne sont pas forcément transparents.

Le rôle des dermatologues

Oui, le rôle des médecins est déterminant dans le choix des produits que l’on trouve en pharmacie. Nous sommes particulièrement influencés par les dermatologues, qui nous conseillent exclusivement des produits vendus en pharmacie. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il a un lien très fort avec les marques vendues en officines puisqu’il est régulièrement démarché par ces mêmes marques. En plus de cet aspect commercial, le dermatologue privilégie les effets cliniques prouvés, et, il faut avouer qu’en matière d’efficacité les produits vendus en pharmacie se placent bien loin devant les produits de supermarché. Cependant, le dermatologue ne prend pas en compte l’aspect écologique de ces produits et n’est pas forcément averti des substances chimiques qu’ils peuvent contenir.

Du 100%… chimique

Malheureusement pour nous, la composition de ces produits laisse fortement à désirer. De nombreuses études ont été menées pour savoir si oui ou non, la cosmétique vendue en pharmacie vaut vraiment son prix, et si elle est vraiment bonne pour notre peau et nos cheveux.

Entre perturbateurs endocriniens et substances indésirables

Les perturbateurs endocriniens, encore et toujours retrouvés dans nos produits préférés. Bioderma, Avène, La Roche Posay, Nuxe, Liérac, Eucerin, Ducray, Uriage, Vichy… Dans la plupart des produits proposés par ces marques, nous avons retrouvé des perturbateurs endocriniens et des substances toxiques. Voici une liste non exhaustive des substances chimiques indésirables qu’ils contiennent :

  • Tout d’abord, des silicones:  reconnaissables par les suffixes -siloxane ou -methicone, les silicones sont classés comme perturbateurs endocriniens.
  • Des parabens:  perturbateurs endocriniens avérés.
  • Du Phenoxyethanol: substance aux effets très controversés, retrouvés dans les produits pour bébé.
  • Des huiles pétrochimiques comme le petrolatum par exemple.
  • Des parfums synthétiques
  • Du BHA, reconnu comme perturbateur endocrinien.

La liste est en réalité bien plus longue. Les produits de cosmétique vendus en pharmacie sont testés en laboratoire et sont classés comme non toxiques. Mais ces tests ne portent pas sur les effets toxiques sur le long terme. Si une application n’a aucun effet, l’utilisation de ces produits sur une période plus longue peut poser problème.

Le naturel aux oubliettes

Les produits d’origine naturelle sont les grands absents de la cosmétique de pharmacie. Dans une ère où l’on cherche de plus en plus de produits naturels, acheter en pharmacie devient bien compliqué. Quelques marques font tout de même l’exception : la marque WELEDA par exemple se trouve facilement et c’est l’une des seules qui propose des produits naturels.

Leave a Comment:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

A lire aussi :