Les différentes façons de se saluer selon les pays

Les différentes façons de se saluer selon les pays
19
juillet
2017

C’est LA marque de politesse et de respect ! Tout comme les gestes de la main à éviter, les pays ont aussi différentes manières de se dire bonjour et c’est toujours assez cocasse d’apprendre ces habitudes qui parfois nous paraissent absurdes. Prêts pour un feu d’artifice d’originalité ?

En Europe : commençons simple

Entre les mille et une combinaisons de poignées de mains, les mille et une bises (un, deux, trois ou même parfois quatre)… L’Europe est comblée de manières de se dire bonjour mais c’est assez équivalent pour tous ses pays. Au travail, à l’école, entre homme ou quand on ne connaît pas la personne… La plupart du temps, on serre la main. Tandis qu’en famille, entre amis ou entre filles, on se fait la bise ! Petit conseil pour les garçons : Attention aux baisemains, en 2015, c’est fini. Ou alors, faites-le pour une occasion très spéciale !

En Asie : ça se complique

Au Tibet : sacrés moines

Ça commence bien ! Cette manière de dire bonjour vous étonnera un coup sûr ! En Europe, c’est la grimace la plus connue et on interdit aux enfants de la faire. Vous l’avez compris… Au Tibet, on tire la langue pour se dire bonjour. Cela se fait de moins en moins, avouons le… Mais pour les passionnés d’histoire, sachez qu’on pouvait jeter des sorts et colorer la langue, par conséquent, en la montrant, on prouvait que l’on n’était pas ensorcelé.

Au Moyen-Orient : la marque de respect

Au Moyen-Orient, dans des villes comme Dubaï ou Abu Dhabi, les cheiks se font un bisou du nez. Alors il est vrai que quand on voit ces personnes faire ça pour la première fois, on tombe des nues… Mais on prend vite l’habitude.

En Chine, au Japon, en Inde et en Thaïlande : les 4 fantastiques

C’est bien connu, en Asie, comme on le voit souvent dans les films, la coutume suppose que l’on fasse une révérence pour se saluer. Entre ces 4 pays, la révérence change. En Chine, on incline la tête tandis qu’au Japon on incline aussi le buste. Enfin, en Inde et en Thaïlande, c’est avec la tête et les mains jointes.

En Amérique : pas si excentrique

En Amérique, cela ressemble un peu à l’Europe et plus particulièrement à l’Espagne. En effet, en Amérique du Sud, au Mexique, les gens se font une gentille accolade. Amoureux d’histoires, vous voulez savoir pourquoi ? Tout simplement parce qu’à l’époque, cela permettait de vérifier si l’autre personne n’avait pas d’armes dans le dos.

En Afrique : il y en a pour tous les goûts

Au Botswana : we wanna be polite

Vous avez l’habitude de vous serrer la main ? Vous ne serez pas trop dépaysé si vous allez au Botswana, enfin, surtout au niveau des salutations (le paysage c’est une autre histoire). Le petit plus, c’est que dans ce joli pays, on se serre non pas la main, mais LES mains ! C’est à dire qu’on se serre la main normalement, puis on ajoute l’autre main l’une après l’autre, de façon à former une petite mêlée de mains.

Au Maghreb : la bienveillance à l’état pur

Dans certains pays du Maghreb, l’hospitalité se ressent aussi dans les gestes. En effet, pour se dire « bonjour », on met la main sur la cœur en disant « la paix soit avec vous » en arabe.

En Océanie : ça colle

En Nouvelle-Zélande : on pense aux all-black

Ça ressemble beaucoup aux salutations des cheiks dubaïotes. En effet, en Nouvelle-Zélande, pour se saluer, on colle son front et son nez. Et pourtant, on ne parle pas de rugby et de mêlées.

Les îles de Tuvalu : tu l’as vu ?

Avez-vous déjà aperçu deux personnes se saluant aux îles de Tuvalu ? Là-bas, on se colle la tête aussi, mais au lieu de coller son nez comme en Nouvelle-Zélande, il suffit juste d’inspirer et de prendre une bonne bouffée d’air ! Pour conclure, on peut aussi citer les célèbres esquimaux qui donnent leur nom à ce fameux bisou avec le nez (pour vérifier qu’il ne soit pas glacé !). Si vous avez d’autres informations, n’hésitez pas à nous les partager.

Les commentaires sont fermés.

A lire aussi :