DIY: Comment réaliser son propre mur végétal

DIY: Comment réaliser son propre mur végétal
27
juin
2017

Un mur végétal n’est pas seulement un élément de décoration innovant, un très bon isolant thermique, ou un régulateur d’humidité ; il permet également d’assainir l’air et de développer la biodiversité.

Les bases : un soutien efficace pour nos végétaux

Avant de penser au design et aux différents assortiments de vos plantes préférées, il est nécessaire de commencer votre projet pas la fabrication de votre échafaudage !

Comment créer une structure solide et mobile ?

Pour éviter de détériorer votre mur, nous vous proposons de construire un mur végétal autoporté. à l’aide d’une planche en bois de la taille souhaitée, et d’un socle. Pour créer une structure étanche, votre planche de bois devra être préalablement vernie, et recouverte de polyane. Installez-la sur un socle afin de lui donner une certaine stabilité. Avec ce socle, pensez à installer une petite gouttière, qui permettra de récupérer l’excédent d’eau nuisible à votre sol.

Préparer son mur avant d’y planter ses fleurs

Pour un mur végétale autoporté rien de plus simple que la fabrication de réceptacles pour contenir les végétaux. Pour cela il vous suffit de créer de petites « cages » à l’aide de grillage à poule (facilement trouvable chez Brico), et de les agrafer à votre planche. Ces caissons vont ensuite contenir le terreau et les racines des plantes de votre mur végétal. Pour hydrater votre mur il vous suffit de relier les différents caissons à l’aide de petits tuyaux souples dans lesquels vous perforerez de minuscules trous ; il s’agira par la suite de remplir ceux-ci par le haut, tous les deux jours environ, à l’aide d’un entonnoir.

Faites preuve d’originalité pour créer un mur unique !

Une fois notre socle bien en place, il reste un petit détail à régler : le remplir de  nos végétaux favoris !

Un doux mélange de terre et de racines

Pour éviter que le terreau ne passe par les trous de votre grillage, préférez l’utilisation de sphaigne, que l’on trouve aussi en vente en jardinerie. Il vous suffit alors d’humidifier la sphaigne, et de remplir vos cages avec, sans trop la tasser, afin de laisser de l’espace pour les racines de vos plantes. Une fois l’intégralité du processus réalisée, il ne vous reste plus qu’à planter vos végétaux préférés ! Pour cela, débarrassez les plantes de leurs pots, enlevez la terre prise dans leurs racines, afin de laisser les racines nues, et choisissez où les planter. Faites alors un trou dans votre grillage, en fonction de la taille de votre plante, et introduisez-la. Vérifiez attentivement que votre plante tient bien dans son grillage, que le poids ne la fera pas tomber, et que les racines sont bien insérées dans la sphaigne.

Ajoutez votre touche finale : Laissez libre court à votre créativité !

Surtout, faites-vous plaisir ! Choisissez vos plantes, créez un dégradé, faites courir les pousses envahissantes le long de votre mur, jouez avec les couleur… on ne se refuse rien ! Vous pouvez chercher l’inspiration sur internet, ou chez un horticulteur (Euroflorist par exemple). Il existe différents types de plantes, vous pouvez en effet créer un pan de mur intégralement dédié aux plantes tropicales, ou bien aux fleurs des champs. Il est aussi possible de planter des plantes grasses, des végétaux qui courent, comme le lierre ou la vigne vierge. Vous pouvez aussi créer des surfaces de différentes tailles en hauteur comme en largueur, en intérieur comme en extérieur.

 

Pour réaliser votre rêve, il vous faut donc une planche en bois vernie, un socle, une gouttière, quelques petits tuyaux et grillages de poules et vos fleurs favorites. Le tout peut évidemment être réalisé en seulement une après-midi ! La création d’un mur végétal est donc facile, bon marché et ludique, alors pourquoi attendre ?

A lire aussi :