L’échinacée, l’option santé naturelle

L’échinacée, l’option santé naturelle
1
May
2018

L’échinacée est l’un des premiers antibiotiques naturels ayant existé. On l’utilisait en Amérique du Nord pour soigner aussi bien les infections respiratoires que les morsures de serpents. Une utilisation à large spectre dont nous allons vous livrer les secrets aujourd’hui. Plusieurs types d’échinacée existent : L’échinacée Purpurea, soit la première variété ayant été découverte, l’échinacée Angustifolia et l’échinacée Pallida. Ces trois variétés d’échinacée ont chacune leurs propriétés et vous assurent une santé de fer.

Echinacea Purpurea et Pallida, les alliées du système immunitaire

L’échinacée pourpre est la variété d’échinacée la plus répandue et la plus utilisée. L’échinacée pallida, variété proche de l’échinacée purpurea, possède des qualités semblables. Leurs bienfaits sont exceptionnels sur le système immunitaire.

Les indications de l’échinacée pourpre

L’échinacée purpurea et pallida sont utilisées pour lutter contre de nombreuses maladies. On les utilise pour renforcer le système immunitaire et l’aider à lutter contre d’éventuelles maladies. Par exemple, on les conseille dans le traitement des maladies respiratoires et pulmonaires comme la bronchite ou la pneumonie et autres rhinites, pharyngites, sinusites et laryngites. On reconnaît les bienfaits de ces deux variétés d’échinacée dans le cadre de traitements des affections buccales. Par exemple, en médecine traditionnelle et naturelle, on soulage et soigne les maux de dents, les gingivites et les abcès dentaires avec de l’échinacée. L’échinacée purpurea et pallida agissent à large spectre : depuis la nuit des temps, en Amérique du Nord, on les utilise pour soigner les morsures de serpents et d’insectes venimeux, et pour la guérison et cicatrisation de brûlures et blessures cutanées.

Comment en consommer ?

On trouvera plus volontiers dans le commerce de l’échinacée purpurea, et ce sous forme de gélules, teinture mère, capsules, infusions et décoctions. Pour un effet optimal, consommez 1g d’échinacée par jour pendant 6 semaines, puis faites une pause pour que votre système immunitaire ne soit pas sans arrêt en état d’alerte et qu’il puisse apprendre à faire face seul aux maladies. L’échinacée agit comme bouclier et n’a pas d’effets secondaires notoires, sauf en cas d’allergie.

Où en trouver ?

On trouve l’échinacée pourpre en pharmacie, parapharmacie, et dans de nombreux magasins spécialisés dans l’agriculture biologique. Si vous n’en trouvez pas près de chez vous, vous pouvez aussi bien vous tourner vers des sites spécialisés, mais attention : la qualité n’est pas toujours la même. Préférez donc des produits dont l’origine est certifiée.

Echinacea Angustifolia, l’anti-infectieuse

Autre type d’échinacée connue, l’échinacée angustifolia. Elle possède des vertus similaires à ses deux camarades Purpurea et Pallida, mais aussi d’autres indications plus spécifiques. Pour traiter naturellement certaines pathologies, découvrez donc les bienfaits de cette troisième variété d’échinacée.

Les indications de l’échinacée angustifolia

Si certains bienfaits de l’échinacée angustifolia se rapprochent de ceux de l’échinacée pourpre et pâle, elle est davantage utilisée pour ses propriétés exceptionnelles contre les infections. Pour des abcès plus conséquents et des symptômes infectieux graves, on préfère l’échinacée angustifolia en traitement immédiat. L’échinacée angustifolia est aussi utile en complément pour lutter contre la gangrène. Toute personne dont le système immunitaire est fragilisé par les bactéries et les virus peut consommer de l’échinacée angustifolia afin de se remettre sur pied. Vous l’aurez compris, l’échinacée angustifolia est plus indiquée pour les pathologies graves en compléments de traitements anti-infectieux prescrits par un médecin.

Comment en consommer ?

L’échinacée angustifolia, contrairement à l’échinacée purpurea et pallida, se consomme davantage en curatif qu’en préventif. Lors d’une infection bactérienne ou virale, on consomme de l’échinacée trois fois par jour jusqu’à guérison. Le pouvoir de l’échinacée angustifolia est plus fort, et on la consomme le plus souvent en teinture mère. Attention, la teinture mère étant alcoolisée, elle ne convient pas aux enfants.

Où en trouver ?

L’échinacea angustifolia se trouve facilement en homéopathie, on peut donc se la procurer dans n’importe quelle pharmacie. Sous forme de petites billes, avec des dosages différents, elle n’est pas difficile à trouver. Pour les teintures mère, on peut se tourner vers les magasins spécialisés en produits naturels, en épicerie bio, ou même sur certains sites spécialisés. Attention toutefois à la qualité des produits que l’on trouve en ligne, vérifiez toujours l’origine du produit et s’il est certifié écologique et biologique.

Leave a Comment:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

A lire aussi :