Et si on partait en croisière sur le Nil?

Et si on partait en croisière sur le Nil?
11
February
2019

L’Egypte est célèbre pour être le berceau des pharaons et des pyramides. Avec son histoire millénaire, cette ancienne puissance recèle des trésors inestimables. Alors, quoi de mieux que de faire une croisière sur le Nil pour visiter ce magnifique pays ? De nombreux Tour Operators organisent des croisières le long de ce fleuve historique, mais quelles merveilles se cachent le long du fleuve ? Voici un petit tour d’horizon des différents vestiges que vous pourriez bien croiser tout au long de votre périple. Il est important de préciser que l’Égypte compte un nombre considérable d’édifices classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, ce qui en fait l’un des pays les plus touristiques du monde.

Louxor

La richesse culturelle et architecturale de cette ville égyptienne est inestimable. C’est l’une des étapes majeures des croisières sur le Nil. Et pour cause, il faut savoir que Louxor est connu pour abriter le site de l’ancienne ville de Thèbes, berceau de nombreux pharaons. On trouve à Louxor et dans ses environs des temples et des nécropoles qui témoignent de l’histoire de la ville. Au cœur de Louxor, vous trouverez le temple d’Amon-Min par exemple, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Mais ce n’est pas tout, au cours de votre périple, vous pourrez croiser des nécropoles telles que la vallée des rois, la vallée des reines ou encore la vallée des nobles qui valent bien le coup d’œil. Louxor est l’une des villes de départ pour une croisière sur le Nil, alors, avant d’embarquer, profiter des joyaux qu’elle recèle.

Karnak

Non loin de Louxor, vous pourrez visiter Karnak. Un site époustouflant qui a conquis le plus grand égyptologue du monde, Jean-François Champollion. Une raison de plus pour aller le visiter ! Karnak, « al-Karnak » en arabe, signifie village fortifié. C’est le plus grand site religieux de l’Égypte ancienne avec ses 123 hectares et comprend l’enceinte des dieux et déesses tels que Montou, le dieu faucon, Amon-Rê et son épouse Mout. Chaque entrée du temple est constituée d’une allée de sphinx à tête de bélier, et une fois entré dans les ruines bien conservées de Karnak, vous découvrirez des édifices de toute beauté. Karnak abrite le temple reposoir de Ramsès III ainsi que de nombreux autres sites qu’il ne faudra pas manquer ! Donc, lors de votre croisière sur le Nil, n’oubliez pas de vous arrêter sur le site de Karnak.

Abou Simbel

Les temples d’Abou Simbel sont la prochaine étape de votre croisière sur le Nil. Construits par le pharaon Ramsès II, il possède une grande particularité : il n’est pas construit de toutes pièces mais taillé dans le grès de la roche de la colline de Meha. On y trouve tout d’abord le Grand temple d’Abou Simbel, voué au culte des dieux Rê, Ptah et Amon, ainsi qu’au culte de Ramsès II déifié lors de la construction. Puis il y a aussi le petit temple d’Abou Simbel, taillé dans la roche de la colline d’Ibshek, il a été construit par Ramsès II pour honorer sa femme Néfertari. Les temples creusés dans la roche comme les temples d’Abou Simbel sont appelés des spéos, des joyaux architecturaux qui valent le coup d’œil lors de votre prochain voyage sur le Nil.

Assouan

Assouan, que l’on trouve également sous le nom de Syène, est une autre étape incontournable de votre voyage sur le Nil. Cette ville s’étend sur les deux rives du fleuve et a longtemps été considérée comme la porte d’entrée de l’Afrique noir. Haut-lieu d’échange de marchandise depuis la nuit des temps, il n’est pas étonnant que la ville continue de prospérer. Assouan est particulièrement appréciée des touristes en hiver en raison de son climat sec et de son calme. De grands présidents comme Winston Churchill et François Mitterand y séjournaient régulièrement, mais aussi des écrivains célèbres comme Agatha Christie. La ville comprend aussi des îles magnifiques comme l’île Kitchener, un joyau botanique, ou encore l’île Eléphantine. Vous pourrez également y visiter le musée de Nubie où sont exposées quelque deux mille pièces d’Égypte antique récupérées après la construction des barrages de la ville.

Leave a Comment:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

A lire aussi :