Que se cache-t-il derrière les brunchs ?

Que se cache-t-il derrière les brunchs ?
2
May
2018

Mixe entre « breakfast » et « lunch », le brunch est le fameux repas du week-end entre 11 et 16 heures qui fait une arrivée triomphante sur le continent.  D’origine anglo-saxonne, c’est un repas sous forme de buffet, comme le fameux « aperitivo » italien, proposé à un tarif unique pour se servir à volonté. De plus en plus de restaurants et de bars le proposent : simple mode ou réel avantage pour les restaurants et les clients, voyons donc ce qui se cache derrière le brunch.

Les avantages du brunch

Si de plus en plus de personnes se mettent au brunch, ce n’est pas simplement parce que c’est une mode. Vous verrez que non seulement les clients y trouvent leur compte, mais aussi que le brunch a un avantage considérable pour les restaurateurs.

Ce week-end, on fait un brunch ?

Entre ceux qui préfèrent le café croissant ou ceux qui souhaitent déjeuner et les amateurs du sucré salé, le brunch met tout le monde d’accord. On y propose aussi bien du sucré que du salé, des boissons chaudes et des boissons fraîches, des plats chauds ou froids et parfois même des éléments de l’apéritif. Pour se retrouver, c’est le must ! En plus, une fois au restaurant le client n’a pas besoin de commander et d’attendre pour manger. Il faut juste commander sa boisson et aller se servir. Pas d’hésitation, on peut tout prendre selon sa faim. Traditionnellement dans les pays où le soleil se lève tard et se couche tôt, le brunch a parfois l’avantage de constituer l’unique repas de la journée. Entre 11 heures et 16 heures, vous pouvez donc rassembler plusieurs repas en un seul. Pas mal non ? Sans compter que vous pouvez aussi faire un brunch vous-mêmes, à moindre coût mais toujours aussi bon.

Quels avantages pour les restaurants ?

Pour un restaurant, proposer un brunch a divers avantages. C’est tout d’abord un gain de temps en cuisine. On prépare les plats, on les pose sur le buffet et le tour est joué. Pas de commandes intempestives qui arrivent et moins de problèmes d’organisation durant le service. Pour les restaurateurs, le brunch est aussi un repas économique. On y sert des plats plus ou moins simples, et en proposant un buffet on évite le gâchis de nourriture. Il faut aussi savoir que le brunch est un repas qui rapporte avec un prix fixe qui assure aux restaurateurs une marge.

Les quelques zones d’ombre du brunch

Malheureusement, le brunch n’a pas que des bons côtés. Un prix parfois exorbitant pour quelques plats ou les techniques de certains restaurants pour faire du chiffre, sans compter la qualité des aliments parfois proposés. Découvrez l’envers du décor.

Le rapport qualité/prix du brunch

Tout comme la folie récente de l’avocat, une mode peut parfois augmenter le prix pour le consommateur. Le brunch, c’était avant tout un repas comme les autres, qui proposait des aliments et plats simples. Une autre manière de manger pendant le week-end. Mais depuis que le brunch est devenu une mode, les restaurants ont tendance à pratiquer des tarifs élevés pour des plats qui n’ont rien de particulièrement élaboré. Parfois, la qualité des aliments proposés laisse franchement à désirer, ce qui est problématique lorsqu’on débourse entre 20 et 30 euros par personne. Le faire directement à la maison vous coûterait sûrement moins cher compte tenu des aliments et plats simples que proposent certains restaurants. N’hésitez pas à bien vous renseigner sur le menu du brunch avant de sauter dessus.

Le brunch : du réchauffé ?

Pour les restaurateurs, il y a un autre avantage qui risque de ne pas vous plaire. On trouve parfois sur le buffet des plats de viande mijotée ou tout autre met semblable qui demande un temps de préparation plutôt long. À première vue, c’est un restaurateur qui se dévoue pour proposer à ses clients des petits plats gourmands, mais n’en faites rien. On trouve très souvent sur le buffet d’un brunch des restes non servis la veille, ou parfois même des aliments tout juste périmés cuisinés de manière à ce qu’on n’y voie que du feu. Économique pour un restaurant, qui ainsi ne gâche pas ses denrées, mais potentiellement problématique pour des clients qui s’attendent à un bon rapport qualité/prix.

Leave a Comment:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

A lire aussi :