Le festival Burning Man aux Etats-Unis : Principe

Le festival Burning Man aux Etats-Unis : Principe
7
mars
2017

Chaud devant ! Place au Burning Man ! Une fois par an, des dizaines de milliers de personnes se rassemblent dans le désert de Black Rock, au Nevada , pour créer Black Rock City. La dernière semaine d’août, c’est cette métropole temporaire dédiée à la communauté, l’art, l’expression de soi et l’autonomie, qui prend place dans le désert… Dans ce creuset de créativité, vous êtes les bienvenus. Parfait pour des vacances aux Etats-Unis, non ?

Qu’est-ce que c’est ? On vous explique :

statue en bois en forme de phénix au burning man7 jours de folie !

Très visuel et très chaleureux, l’objectif principal est que tout le monde participe à la vie en communauté pour promouvoir la créativité des gens. C’est alors parti pour 7 jours de fête qui se termineront par l’embrasement d’un géant de bois mesurant une vingtaine de mètres. C’est l’endroit idéal pour s’éclater non-stop. Même la nuit, les couleurs et les lumières changent, de quoi vivre un rêve éveillé…

Le partage avant tout

Le must, c’est l’absence d’argent … tout se troque pendant le festival, il faut seulement négocier ! En effet, le commerce y est interdit, c’est le partage avant tout. N’oubliez juste pas la petite contribution de rigueur pour la communauté. Pensez à acheter tout de même quelques articles importants (gourdes, tentes, foulards contre le sable…) au préalable chez Decathlon.

Les principes ? Le respect comme mot d’ordre :

Une culture unique et distinctive se dégage de cette fête. Ancrée dans les valeurs exprimées par les dix principes, cette culture se manifeste dans le monde entier à travers l’art, l’effort communal, et d’innombrables actes individuels de l’expression de soi… Pour beaucoup,  c’est même un mode de vie. Voici les 10 principes :

  • Tout le monde est le bienvenu.
  • Donner, donner, donner… L’échange et le partage sont des mots d’ordre.
  • Pas de publicités, le festival est volontairement coupé du monde et des réseaux sociaux…
  • Chacun est autonome et peut s’auto-suffir. D’ailleurs, avec les 35 degrés qui règnent la journée, il est important que chaque personne prévoit 40 litres d’eau pour bien s’hydrater. Et ne pas oublier la tente ou le camping-car, car attention aux tempêtes de sables.
  • A chacun sa façon de s’exprimer : arts, créations, spectacles… La musique rythme également le festival, avec des inspirations techno.
  • C’est un festival coopératif et collaboratif, tout le monde apporte sa pierre à l’édifice, il y a un effort commun. D’ailleurs, tout le monde est souriant et avenant… C’est un plaisir de déambuler dans les « rues » et s’approprier cette belle mentalité.
  • Il y a tout de même une responsabilité civique, chacun respecte les règles et les lois américaines, assume ses actes et fait en sorte que tout se passe bien.
  • On respecte l’environnement. « The Burning Man » a pour règle de ne pas laisser de traces à la fin des festivités, tout doit être comme « neuf ».
  • « C’est par des actions qui ouvrent le cœur que nous rendons le monde réel », c’est un des leitmotivs du festival, tout le monde joue le jeu pour améliorer l’organisation.
  • Apprendre sur les autres et sur soi-même grâce à la culture du festival.

Comment y participer ? Tout savoir :

socoupe volante au festival burning manLe prix de Burning Man

Qu’on se le dise, ce n’est pas donné ! Il faut compter environ 300€ pour l’entrée au Burning Man, plus le billet d’avion (Pensez à regardez les offres d’Expedia), qui est bien souvent très élevé à cette période de l’année.

Cependant, l’avantage est que, sur place, tout est gratuit (même s’il est possible d’acheter des boissons ou de la glace…). Et tout comme « Tomorrow Land » en Europe, les places pour ce festival partent en quelques secondes… Restez donc connectés…

Le trajet pour y aller

Le désert n’est pas aussi accessible que la ville, mais quel bonheur d’être loin de tout. Pour arriver au beau milieu de nulle part, nous vous conseillons d’atterrir à San Francisco puis de prendre la route vers le désert de Black Rock (il existe des compagnies de bus ou même de partage de voitures de type Blablacar aux Etats-Unis aussi). Avec toutes ses belles inspirations, on espère que, comme nous, vous brûler d’impatience de participer au Burning Man !

Les commentaires sont fermés.

A lire aussi :