Flixbus : avantages et inconvénients

Flixbus : avantages et inconvénients
7
août
2017

Depuis quelques années, le bus, est le moyen de transport privilégié des voyageurs européens. Et pour cause, on assiste à une montée en puissance d’une entreprise toute particulière, qui s’est forgée une grande réputation auprès des voyageurs. Longtemps boudé, le bus revient en force, mais pourquoi préfère-t-on désormais largement le bus aux moyens de transports classiques comme le train ou l’avion, et que s’est-il passé pour que ce moyen de transport à l’apparence démodé revienne au goût du jour ?

Flixbus, la révolution de l’autobus

Histoire de l’entreprise

En 2013, suite à la dérégulation du marché allemand, trois entrepreneurs, allemands, ont décidé de créer Flixbus: une entreprise de transports en autocars vouée à proposer un service à l’internationale pour des prix bas. Les années suivantes, la firme rachète de nombreuses autres compagnies, dont Mégabus, qui offrait un service de voyages en Belgique, en France, en Espagne, au Pays-bas et en Allemagne, traversant même la Manche jusqu’à Londres. En 2017, quatre ans après sa création, la compagnie dessert 20 pays en Europe et de nombreuses destinations dans chacun d’entre eux.  

Pourquoi est-elle leader dans le transport en autocars ?

On peut se demander pourquoi Flixbus a pris le monopole du marché du transport en autocars en Europe, en si peu de temps et avec des compagnies aguerries face à elle. Le principe économique de Flixbus est simple : ils sous-traitent le travail et travaillent en partenariat avec des compagnies de transports routier en autocar déjà existantes. Ils ne possèdent pas de bus, et ne payent donc pas de chauffeurs. Une bonne idée qui fait de Flixbus le leader dans le domaine.

Les avantages du Flixbus

Des prix attractifs

Grâce à son modèle économique, Flixbus propose des prix très attractifs par rapport au train ou à l’avion. A titre d’exemple, un trajet Paris – Bruxelles pris à la dernière minute coûtera 99€ en Thalys, 205€ en avion avec une compagnie low cost, mais seulement 19,90€ en Flixbus. Les prix sont aussi attractifs par rapports aux autres compagnies de bus, qui proposent le même trajets, dans les mêmes conditions, à plus de 50% plus cher. De quoi convaincre les plus sceptiques de voyager en Flixbus !

Un service avantageux

Le service proposé par Flixbus est de qualité, et la différence avec les moyen de transports que nous connaissons, c’est la possibilité par exemple d’un accès au wifi gratuit. Dans un monde toujours plus connecté, où on a l’habitude d’accéder au wifi où que l’on soit, proposer un accès gratuit et quasi illimité sur des lignes internationales et un avantage considérable sur les autres moyens de transport, tout comme les prises électriques et USB à bord des bus.

Ce qui peut en outre séduire les voyageurs, c’est la possibilité de pouvoir emporter plusieurs bagages par personne, dont le poids n’est pas réglementé, ainsi, on peut mettre tout ce que l’on veut dans sa valise sans s’inquiéter de devoir la peser ensuite. De plus, les bus ont cet avantage que le stockage en soute ne vous impose pas de surveiller vos affaires comme quand vous prenez le train par exemple.

Le confort dans les autobus reste variable, mais la plupart des bus utilisés pour les voyages possèdent des sièges inclinables pour pouvoir dormir, notamment dans les bus utilisés pour les grandes lignes, où le confort est bien plus élevé que pour des bus reliant de petites distances comme Bruxelles – Liège par exemple.

Le point noir de l’autocariste allemand

Les longs trajets

Bien sûr, en comparant avec le train et l’avion, le bus, c’est bien plus long ! C’est sûrement le principale point négatif de la compagnie, il faut avoir le temps de voyager. Si l’on prend un trajet direct entre deux villes très éloignées comme Paris et Marseille en France, les lignes ferroviaires à grande vitesse mettent en moyenne 3H20 à relier les deux grandes villes, et l’avion fera le trajet en 1H15. Quant au bus, il faudra compter pas moins de 9H à 10H selon les arrêts prévus sur la ligne. Il faut donc s’armer de patience pour voyager en bus à travers l’Europe.

A lire aussi :