Trucs et astuces pour garder votre PC en bonne santé

Trucs et astuces pour garder votre PC en bonne santé
11
février
2015

Un PC ressemble en bien des aspects à une plante verte. Pour qu’il dure le plus longtemps possible, il faut s’en occuper attentivement et régulièrement. Sans quoi, votre PC fanera très vite et votre plante subira des ralentissements. Ou l’inverse. Peu importe. Entre les hotlines techniques surtaxées, les visites de technicien et les renvois postaux de matériel, tous deux extrêmement coûteux, prendre soin de son PC peut faire économiser un temps et un argent considérables. Les domaines où vous pouvez intervenir pour préserver votre machine sont nombreux et ne requièrent pas tous un haut niveau de compétence. Voici donc quelques astuces pour préserver son éclat et sa vigueur.

Installez toujours un antivirus

En premier lieu, l’évidence même, n’allez jamais vous promener sur Internet sans un antivirus, au moins gratuit. Même sur des sites dignes de confiance, vous n’êtes jamais à l’abri d’une saleté malveillante qui pourrait s’en prendre à votre matériel ou à vos informations de carte bleue, c’est selon. Vous pouvez généralement vous contenter d’antivirus gratuits à moins de tremper dans des milieux louches – mais préférez les fabricants reconnus tels qu’Avira Antivir ou Microsoft Security Essentials. Le marché de la sécurité informatique est très juteux, mais aussi très exigeant. Il est donc préférable de s’en tenir aux « grandes enseignes ».

Inutile d’installer un anti-malware

Notez qu’il est désormais inutile d’encombrer votre PC d’un anti-malware. Autrefois dissociés des virus, les malwares font désormais partie intégrante des menaces informatiques gérées par les anti-virus. Garder un programme de chaque vous fait courir le risque d’une surprotection qui entraverait le bon fonctionnement de votre système.

Nettoyez, Défragmentez…

Toujours côté logiciels, il existe des programmes comprenant plusieurs fonctionnalités vous aidant à garder un ordinateur sain et sous contrôle. Systemcare ou CCleaner vous proposent par exemple des services de nettoyage, défragmentation et élimination des processus non essentiels, ainsi que de suivi des performances pour garder un oeil sur la santé de votre PC en permanence.

Si l’antivirus est le système immunitaire, ces logiciels font plutôt office de coach de vie. Ils s’assurent que tout fonctionne bien, que chaque élément de votre ordinateur fonctionne au meilleur de ses capacités et qu’il n’existe aucun souci pouvant nuire à son état. Les versions payantes apportent des fonctionnalités intéressantes qui permettront aux utilisateurs avancés d’apporter des modifications plus fines au fonctionnement de leur matériel, mais qui ne sont généralement pas indispensables en ce qui concerne l’entretien proprement dit.

Si vous êtes prêt à payer pour ces services, et ceci vaut aussi pour les antivirus, soyez à l’affût de promotions éventuelles. Il n’est pas rare que ces logiciels soient l’objet d’offres temporaires.

Prenez soin physiquement de votre PC

Bien sûr, cette vigilance se limite à l’aspect virtuel de votre machine. Il ne faut pas pour autant négliger l’aspect physique. Les chocs violents sont bien évidemment à proscrire pour tout un tas de raisons, à commencer par la bonne tenue des soudures de l’appareil. Si vous possédez un ordinateur portable, assurez-vous qu’il soit éteint et non en veille lorsque vous le transportez.

Enfin, dans le cas d’une tour, et selon l’utilisation que vous en faites, il est nécessaire de nettoyer l’intérieur assez régulièrement. Le mieux à faire, pour cela, est d’emmener votre tour dehors, d’en ouvrir le capot et d’en évacuer les nombreux moutons de poussière qui se seront inévitablement installés un peu partout, notamment dans les ventilateurs. Il est impératif que ceux-ci soient bien dégagés pour pouvoir faire leur travail correctement, à savoir vous éviter la surchauffe.

Attention aux cours-jus

Avant toute manipulation des composants internes de votre PC, prenez soin de toucher une surface métallique afin de vous décharger de votre électricité statique. Cela évitera de court-circuiter vos composants. Evitez l’aspirateur ; préférez une brosse, un chiffon attrape-poussière et un coton-tige pour les zones plus difficiles d’accès, comme les pales des ventilateurs. Dans l’idéal, et bien que cette opération puisse paraître fastidieuse, cet entretien doit être mené tous les mois, au maximum tous les deux mois.

Les commentaires sont fermés.