La culture musicale au Nigéria

La culture musicale au Nigéria
12
juillet
2016

Le Nigéria est un pays d’Afrique ouvert sur le Golfe de Guinée. Géant du pétrole et deuxième puissance du continent, le pays est le berceau de nombreux mouvements et styles musicaux qui s’exportent très facilement dans le monde entier (voir les styles de musique proposés par la FNAC). Malgré ses tourments quotidiens liés à Boko Haram, le groupe islamiste radical qui terrorise le nord du pays, le Nigéria n’en est pas moins un pays où les gens aiment profiter de la vie, et c’est aussi grâce à la musique que l’on peut le ressentir.

Le High Life : Style de musique Nigérian

Le « High Life », qui signifie « la grande vie », est un style musical né dans les années 1920 traditionnellement au Ghana, et qui s’est peu à peu exporté au Nigéria et en Sierra Leone avant de s’implanter un peu partout en Afrique. Le High Life prend ses origines dans les chants d’église mêlés au jazz ou encore au swing, ainsi qu’à des rythmes de guitare venus de la péninsule ibériques et des rythmes s’apparentant plus ou moins aux big bands d’Amérique du Nord. C’est un style qui prône l’identité africaine, comme la définition du nationalisme africain. Le high life est important dans la culture nigériane car c’est grâce à lui qu’est né un autre style musical quant à lui bien nigérian : l’Afrobeat.

L’Afrobeat, ou la définition de la musique nigériane

Il est évidemment impossible de parler de la culture musicale nigériane sans mentionner l’Afrobeat. Né dans les années 1970 grâce à Fela Anikulapo Kuti, qui s’est imprégné du high life et a créé l’afrobeat, avec des chants à tonalité satirique qui lui ont valu de nombreux ennemis. Fela Kuti a choisi le terme d’ »afrobeat » au retour d’une tournée aux Etats-Unis avec son groupe Koola Lobitos. Il faut également mentionner le nom de son batteur, Tony Allen, qui a joué un rôle prédominant dans la célébrité du style musical. Adapté, modernisé, l’afrobeat ne compte plus ses nombreuses transformations au fil des décennies, et l’apparition sur la scène musicale nigériane d’une vague d’artistes dans les années 2000 qui ont su le faire perdurer. Vous trouverez quelques CD d’artistes sur Amazon.

La nouvelle vague

Le Nigéria compte aussi de nombreux nouveaux artistes qui constituent une part importante de la culture musicale actuelle du Nigéria, comme par exemple Nneka, dont le style musical est un somptueux mélange d’afrobeat, de soul et de reggae. Ses textes sont engagés et incite les nigérians à garder la foi dans ce pays rongé par le pétrole et les agissements de Boko Haram.

Dans un autre style musical, nous trouvons des artistes comme par exemple P-Square, Tiwa Savage, ou Davido qui font partie intégrante de la scène musicale nigériane mais qui occupent aussi une grande partie de la culture musicale occidentale de nos jours. En effet, on assiste en France au développement d’une culture musicale africaine très forte qui inonde les festivals ou les boîtes de nuit. La culture musicale nigériane sait comment s’exporter, et s’allie désormais avec de grands noms de la musique internationale. Si vous comptez vous y rendre, nous vous conseillons de jeter un coup d’oeil aux promos de Expedia par exemple.

A lire aussi :