A la découverte de Bogota en Colombie

A la découverte de Bogota en Colombie
4
juin
2017

Aller visiter la Colombie ? C’est une idée que plus d’un trouverait saugrenue ! Lorsqu’on pense à la Colombie, pays aux portes de l’Amérique centrale, on pense rarement à des vacances aux soleil et à une ville en pleine croissance mais plutôt aux FARC et cartels de la drogue. Et pourtant, c’est un pays et une culture qui valent bel et bien la peine d’être connus. Oublions un instant des incidents passés pour aller découvrir la capitale colombienne !

Bogota : Une ville en pleine évolution

Une croissance économique forte

La Colombie est le troisième pays le plus riche d’Amérique latine, et on assiste depuis quelques années à une montée en puissance de l’économie du pays. Après cinquante ans de conflit avec les FARC (Forces Armées Révolutionnaires de Colombie), on aurait pu penser que la Colombie peinerait à se relever. Mais grâce à une politique stable – rare dans cette région du monde – cet Etat du Nord de l’Amérique du Sud peut espérer prospérer. 

Une évolution du tourisme

Grâce à un regain de sécurité et à une baisse significative du taux de criminalité, Bogota est de plus en plus propice à accueillir des touristes venant du monde entier. Bien que ce ne soit pas la ville la plus dangereuse de Colombie, jusqu’à très récemment y aller faire du tourisme pouvait engendrer de grandes hésitations de la part  des voyageurs européens. Depuis une demi-décennie, l’afflux de touristes augmente considérablement, pour le plus grand bonheur de l’économie locale, de nos yeux, et, comme nous le verrons, de nos papilles gustatives.

Découvrir Bogota avec les papilles

Dégustation du café, la fierté du pays

La Colombie est connue pour être le plus grand producteur de café Arabica, de quoi rendre fiers les Colombiens. Des récoltes de grande qualité dont la plus grande partie est réservée à l’exportation vers l’Occident mais dont une petite partie peut se déguster dans le centre de la ville. Par exemple, le café Azahar, situé dans le quartier Park 93 (Parque de la 93), offre à la dégustation de nombreux cafés dont la provenance est très précise. De nombreux autres établissements proposent le même service en centre-ville ; Bogota satisfera donc les plus grands amateurs de cafés Grand Cru.

Quelles spécialités culinaires tenter ?

Comme plusieurs cultures andines, la présence des pommes de terre, du riz, du maïs et du poulet dans la cuisine est omniprésente. La gastronomie de Bogota est un savoureux mélange de traditions indigènes et d’importations européennes, qui ont contribué à la création de plats comme l’Ajiaco, sorte de soupe de pommes de terre, ou le Puchero, un ragoût d’origine andalouse qui s’est introduit en Colombie, devenant l’un des plats phare de la capitale.

Le Puchero bogotanais est un met contenant trois viandes différentes – poulet, porc et bœuf – auxquels s’ajoutent des pomme de terre, du chou, des oignons verts, de l’ail et… de la banane verte. Pour les plus téméraires, le petit déjeuner avec chocolat chaud, pain de manioc et fromage peut être un essai intéressant. 

Capitale de la culture colombienne

Les vestiges du passé

Les Colombiens sont très fiers de leur histoire, et le pays regorge de vestiges précieux. Il suffit d’aller faire un tour dans le Musée de l’Or de la Banque de la République de Colombie pour admirer les milliers d’objets en or venant des quatre coins du pays, ainsi que de nombreux bijoux, masques aborigènes et accessoires de l’ère précolombienne. 

Sur un air de musique colombienne

La musique colombienne est un mélange intéressant de traditions musicales venant du monde entier, importées au sein du pays par la colonisation ou l’esclavage, et dont les sonorités exotiques donnent du charme à la ville de Bogota. La Cumbia, la Champeta ou encore la Carranga sont toutes des musiques traditionnelles qu’il n’est pas rare d’entendre dans les rues de la ville.

Un lieu de folklore où l’on trouvera toute la chaleur musicale colombienne est le Gaira Café, un espace musical créé par le chanteur Carlos Vives, où tous les soirs on assiste avec les yeux et les oreilles grands ouverts aux représentations musicales autour d’un apéritif conseillé par le chanteur lui-même !

A lire aussi :