L’île des poupées – Mexique

L’île des poupées – Mexique
20
septembre
2017

L’île des poupées, c’est sûrement le lieu le plus épouvantable, le plus étrange et le plus angoissant du Mexique. Si on l’appelle ainsi, c’est parce que sur ce petit morceau de terre des milliers de poupées en piteux état sont accrochées de toutes parts, déchirées, rongées par la pourriture, et il faut avouer que c’est assez effrayant à voir.

Où trouver l’île des poupées ?

L’île se trouve à Xochimilco, une région marécageuse au sud de Mexico City, aux cœur d’un réseau de canaux très touristiques. « La Isla de las muñecas » est initialement une île abandonnée et l’atmosphère qui y règne est des plus inquiétantes. Certains ne se laissent pas impressionner par l’ambiance étrange de l’île, qui attire tout les curieux jusqu’à devenir une sorte d’attraction touristique insolite.

Un peu d’histoire

C’est dans les années 1950 que tout a commencé. Don Julian Santana Barrera, dont on ne sait que très peu de choses, décide de s’installer seul sur l’île. Lorsqu’il arrive, il dit ressentir une présence, l’esprit d’une poupée bébé effrayant sort de l'arbrepetite fille qui serait décédée en se noyant dans les canaux aux bords de l’île.

Cet esprit serait selon lui en colère, et, pour l’apaiser, il décide donc de récolter toutes les poupées qu’il trouve abandonnées et les accroche sur les murs de sa cabane ainsi que dans les arbres. Pendant un quarantaine d’années, Don Julian Santana Barrera restera reclus sur l’île, dont personne ne connaît l’existence. C’est seulement dans les années 1990, lorsque la ville a décidé de nettoyer les canaux marécageux qu’elle fut découverte, et pas sans un certain effroi.

Don Julian Santana Barrera a été retrouvé noyé le 17 avril 2001 dans le canal qui borde l’île, étrangement au même endroit où la petite fille était supposé être décédée. Il avait 80 ans et aura vécu seul en compagnie de ses poupées jusqu’à la fin de ses jours, ce qui représente les cinquante dernières années de sa vie. C’est son neveu, Anastasio, qui s’est promu gardien de l’île après sa mort, et il accueille désormais les touristes, leur faisant part de toutes les anecdotes les plus intéressantes ou macabres concernant l’île et son oncle.

 Comment s’y rendre ?

Y accéder est assez difficile : marécages obligent. Située à 20km de Mexico City, les canaux représentent la seule voie d’accès. Il faut y aller en barque, et en l’occurrence en « trajineras », petits bateaux typiques de la région. Le trajet jusqu’à l’île des poupées dure près de 2h. Pour visiter ce lieu unique en son genre, il faut s’adresser directement aux conducteurs de trajineras car aucune agence touristique ne le propose dans son catalogue d’activités, avouons-le, cette destination semble bien loin de la norme et des attractions habituelles.

Cependant, l’île a un véritable succès, puisqu’il attire entre une vingtaine et une cinquantaine de touristes par jours durant la période estivale, ce qui pour cette petite île est conséquent. Pour visiter ce lieu macabre, il faut compter environ 70 euros la journée.

Les commentaires sont fermés.

A lire aussi :