La mer hors saison : 3 bonnes raisons de partir

La mer hors saison : 3 bonnes raisons de partir
31
janvier
2017

S’offrir une parenthèse hors saison… Qui n’en a jamais rêvé ? La mer est une destination à laquelle on ne pense que rarement. Pourtant elle constitue une escapade idéale, permettant le temps d’un week-end ou d’une semaine de se sentir ailleurs. Des agences telles que Weekendesk ou Neckermann proposent des offres bien de chez nous en Belgique. Quelques avantages…

La mer ? Un dépaysement assuré

La tranquillité près de chez soi

Rares sont les personnes habituées à profiter de la côte hors saison. C’est pourtant l’occasion unique de se retrouver, en famille ou en amoureux, loin de la foule et du stress. À vous les grands espaces et le calme. Avec un équipement minimum (ciré et bottes), osez découvrir une nature authentique, goûter à l’impression d’être seuls au monde.

La beauté des paysages marins

Le littoral et ses reflets changeants incitent à la contemplation. La luminosité si particulière du bord de mer offre une palette infinie de paysages et de sensations. Le bruit de la mer et des vagues qui claquent apportent de la sérénité à l’instant. On pourra toujours reprocher aux côtes belges d’être trop urbanisées, mais la nature se mérite…

Dunes et réserves naturelles (De Panne, Knokke-Heist) permettent d’apprécier le coté sauvage du littoral. Un peu plus loin, Wissant ou Wimereux en France, Haamsted ou Middelburg au Pays-Bas permettent de profiter de paysages côtiers sauvages à moins de 3 heures de Bruxelles.

Un accueil privilégié

Choisir un séjour à la mer en hors saison vous permet d’avoir un choix infini de locations, de chambres d’hôtel, de gites ouverts et disponibles sur Hotels.com par exemple. En général, on constate une meilleure hospitalité, un accueil plus chaleureux et souvent personnalisé. Question restauration, les séjours à la mer permettent d’exquises escales gustatives, avec des produits dont on ne profite pas toujours chez soi : plateaux de fruits de mer, poissons de la criée, soupes généreuses… Que du bonheur !

Les avantages de la côte

Les bienfaits de la mer : oxygénation, reminéralisation

L’air iodé est un atout santé indéniable. Il agit sur le système respiratoire, améliore la sensation de bien-être. Une bonne promenade en bord de mer vivifie, tonifie apporte une fatigue saine. Tout l’équilibre du corps s’en trouve amélioré. On retrouve le sommeil, l’appétit s’adapte, l’humeur s’apaise.

Et pourquoi ne pas profiter d’une escale à la mer pour effectuer une thalassothérapie via Groupon par exemple ? France, Espagne, Tunisie offrent des destinations face au littoral, avec des soins à base d’eau de mer et d’algues. Ces instituts se trouvent certes plus loin, mais en général dans des cadres idylliques, les « pieds dans l’eau ».

Des balades faciles

La mer offre un terrain de jeu impressionnant. Pour les familles, les plages sont le cadre idéal pour laisser les enfants crier, courir, construire avec un maximum de liberté. On ne gêne pas les voisins… Nul besoin de les rappeler à l’ordre. Nos jeunes explorent l’espace et s’inventent des histoires. Pour les amoureux, la plage permet de flâner à son rythme, de profiter pleinement en tête à tête. C’est l’occasion de se rapprocher, de faire des confidences ou des projets en toute tranquillité.

Hors saison ? C’est moins cher !

Des tarifs à la baisse

Afin de rentabiliser leurs infrastructures, les professionnels du tourisme affichent des prix jusqu’à 50% moins cher qu’en pleine saison. Les offres internet foisonnent, avec parfois de petits avantages : location de vélos, parking offert, apéritif gratuit. Laissez-vous chouchouter !

La mer, des destinations proches

Les plages les plus proches sont à moins d’une heure et demie de la capitale belge en voiture. Pour ceux qui préfèrent des destinations plus exotiques, on pourra trouver des vols pour des plages un peu plus lointaines : Porto, Alicante, Nice, Marseille, Malaga, Naples… Les aéroports de Bruxelles les desservent en toutes saisons, et à des prix très avantageux si l’on s’y prend d’avance. N’hésitez plus : larguez les amarres…

Les commentaires sont fermés.

A lire aussi :