Les modes de cuissons : avantages et inconvénients

Les modes de cuissons : avantages et inconvénients
13
octobre
2017

Pour cuire nos aliments, nous utilisons différentes méthodes. Questions de goût, d’habitude ou de temps à disposition, chacun de ces modes de cuisson ont des avantages et des inconvénients. Il faut savoir que lorsque l’on cuit un aliment, il peut perdre de ses nutriments. Bien sûr, la cuisson est nécessaire dans certains cas, alors voici quelques informations sur votre manière de cuire les aliments.

La cuisson à l’eau 

Les aliments que l’on cuit à l’eau sont le plus souvent les féculents, les légumineuses et certains légumes.

Avantages

La cuisson à l’eau est nécessaire pour les aliments qui nécessitent d’être hydratés avant d’être consommés comme les pâtes par exemple. Lorsque l’on cuit à l’eau, on évite de rajouter de la matière grasse et on limite donc l’apport calorique. De plus, une cuisson à l’eau courte limite la disparition des nutriments.

Inconvénients

Certains nutriments ne se préservent pas lors de la cuisson à l’eau, car plusieurs vitamines et minéraux restent dans l’eau de cuisson qui n’est pas consommée ou bien disparaissent avec la chaleur.

La cuisson à la poêle 

On peut cuire presque tous les aliments à la poêle. Le plus souvent, on y cuit la viande et le poisson.

Avantages

Pour la viande et le poisson, la cuisson à la poêle à l’avantage de former une couche extérieure plus épaisse au contact du récipient et donc d’éviter les nutriments principaux de s’échapper. Avec un peu de matière grasse, le bon goût est garanti.

Inconvénients  

L’ajout de matière grasse doit être maîtrisé, sous peine de nuire la santé. Si vous avez la chance de posséder une poêle antiadhésive, vous pourrez éviter ce phénomène. De plus, certaines vitamines peuvent disparaître au contact de la chaleur. 

La cuisson au four

La cuisson au four est utilisée pour les préparations qui doivent gratiner, pour la viande et les gâteaux.

Avantages

Lorsque l’on cuit au four, il n’y a pas besoin de rajouter de matière grasse – même si la matière grasse peut donner un meilleur goût et que dans la plupart des préparations elle est déjà présente. En cuisant au four, on limite aussi la perte de certains nutriments dit « hydrosolubles » puisque l’on n’a pas besoin d’ajouter d’eau ; le four préserve aussi les sels minéraux.

Inconvénients

Tout comme la cuisson à la poêle et à l’eau, on peut perdre les nutriments qui sont sensibles à la chaleur.

La cuisson au grill et au barbecue

L’été, c’est la saison des barbecues ! On y cuit la viande, le poisson et même certains légumes.

Avantages

Le gril et le barbecue ne nécessitent pas d’ajout en eau, on préservent donc les nutriments, à conditions que la cuisson soit de courte durée. De plus, il n’est pas nécessaire de rajouter de la matière grasse, on évite le surplus de calories.

Inconvénients

La cuisson au grill ou sur le barbecue crée une réaction chimique qui peut produire des substances toxiques pour le corps. Bien sûr, l’effet nocif de ces substances ne survient qu’en cas de consommation trop importante d’aliments grillés.

La cuisson à la vapeur

On peut cuire à la vapeur les légumes, la viande blanche et le poisson.

Avantages

C’est le mode de cuisson qui possède le plus grand nombre d’avantages. Les aliments cuits à la vapeur ont la particularité de conserver leur goût, de plus, la vapeur enlève les composés toxiques présents sur les aliments crus comme les pesticides par exemple. Elle permet de conserver aussi un maximum de nutriments.

Inconvénients

Comme tous les autres modes de cuisson, la chaleur détruit certaines vitamines et certains minéraux, mais la cuisson vapeur n’est est pas moins le mode de cuisson le plus sain.

La cuisson en friture

On peut cuire tous les aliments contenant de l’amidon, mais aussi certaines viandes. Il faut être vigilent avec ce mode de cuisson car des aliments trop épais vont brûler de l’extérieur sans être cuits à l’intérieur.

 Avantages

La cuisson en friture, contrairement à ce que l’on peut penser, a certains avantages. Une couche se forme autour de l’aliment frit et empêche ses nutriments de s’échapper. C’est aussi un mode de cuisson appétissant, souvent le préféré de nos enfants d’ailleurs.

Inconvénients

Mais voilà, gros inconvénient : le surplus de gras. Les aliments seront gorgés de graisses ce qui peut rendre la consommation d’aliments frits très nocives pour la santé. Les omega 3 et 6 sont d’ailleurs endommagés par la cuisson en friture. Frire ses aliments les rend aussi beaucoup plus difficiles à digérer.

A lire aussi :