Les moyens de contraception naturelle

Les moyens de contraception naturelle
3
avril
2018

Les moyens de contraception sont divers et variés. Pilule, implant, stérilet, etc. De nombreuses méthodes sont à la disposition des femmes pour éviter de tomber enceinte. Le souci, c’est que ces méthodes ne sont pas toujours adaptées à votre organisme et peuvent engendrer chez certaines personnes des effets secondaires indésirables. Bien sûr, elles restent les plus efficaces. Mais pour celles qui souhaitent recourir à un des moyens naturels, voici quelques techniques qui peuvent vous servir avec leurs avantages et limites.

Les 3 techniques de contraception naturelle

Voici un trio de techniques qui apporte de l’aide aux femmes qui ne souhaitent pas recourir à des méthodes de contraception classiques.

Le retrait

C’est la technique de contraception la plus vieille du monde. Tout simplement, l’homme n’éjacule ni à l’intérieur du vagin ni à l’entrée du vagin. Le fait que le sperme n’atteigne pas l’utérus réduit considérablement les risques de grossesse. Mais attention, cette méthode n’est pas 100% fiable, elle comporte tout de même des risques de grossesse si elle est mal utilisée. On peut tout à fait recourir à plusieurs méthodes naturelles en même temps pour faire diminuer les risques. Vous pouvez tout aussi bien allier la méthode du retrait avec d’autres moyens de contraception pour plus d’efficacité.

La méthode Ogino

La méthode Ogino est également appelée « méthode d’abstinence périodique ». Elle repose sur un principe simple : le calcul du cycle menstruelle. On note sur un calendrier ses jours de règles et les autres ; avec un cycle régulier, l’ovulation arrive en général quatorze jours après le derniers jour des règles. Il suffit donc de pratiquer l’abstinence durant les quelques jours d’ovulation. L’ovulation peut être facile à déceler chez certaines femmes grâce à des symptômes comme les pertes blanches par exemple. Attention, l’ovulation peut aussi être imprévisible et arriver lorsqu’on l’attend le moins.

La Symptothermie

La symptothermie est un mélange de plusieurs techniques de contraception naturelle. Elle est considérée comme la plus efficaces des méthodes contraceptives naturelles. Deux éléments entrent en jeu : l’analyse de la glaire cervicale et l’analyse de la température corporelle. On détecte donc les périodes fertiles et infertiles. A l’aide d’un calendrier, on note les observations de la glaire cervicale et de la température afin d’évaluer les moments propices à la fertilité. L’ovulation augmente la température corporelle, on peut donc la déceler avec cette technique.

Les pour et les contre de la contraception naturelle

La contraception naturelle a ses avantages comme ses inconvénients. Elle nécessite une grande précaution et quelques règles sont à suivre pour l’utiliser.

Les avantages

La contraception naturelle a plusieurs avantages. Premièrement, c’est une pratique économique. Le seul instrument dont vous avez besoin pour que cela fonctionne, c’est votre bon sens. Pas de rendez-vous chez le médecin, de contraception à moitié remboursée ou de stérilet à poser. C’est un gain de temps. De plus, la manipulation des hormones peut réserver de mauvaises surprises à certaines femmes. Pour certaines, on observe un changement morphologique ou d’autres effets secondaires indésirables comme l’acné par exemple. La contraception naturelle a donc l’avantage de ne rien modifier au niveau corporel.

Les inconvénients

Le premier inconvénient des méthodes de contraception naturelle est sûrement son manque de fiabilité totale. En effet, ces techniques restent tout de même imprécises. Par exemple, la technique de la méthode Ogino ne peut pas être totalement fiable puisqu’il n’y a pas de calcul suffisamment précis pour déterminer l’ovulation. Les méthodes de contraception naturelle demandent beaucoup d’organisation et de précision. Un manque d’organisation peut tout bousculer et tout faire échouer, il faut donc créer un automatisme pour prendre chaque jour sa température.

Précautions à prendre

Pour avoir recours à la contraception naturelle, il est nécessaire de bien connaître son corps. Un cycle menstruel irrégulier peut faire échouer complètement les méthodes de contraception naturelle. De manière générale, toutes les femmes peuvent adopter la contraception naturelle. Cependant, elle est plutôt conseillée aux femmes qui souhaitent espacer les grossesses, vue son taux de fiabilité. A l’adolescence et au début de l’âge adulte, d’autres méthodes plus efficaces sont à privilégier puisqu’il s’agit de la période de fertilité la plus intense.

Leave a Comment:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi :