Planter son propre potager et faire ses produits

Planter son propre potager et faire ses produits
4
novembre
2016

« Les tomates du jardin ». Non, ce ne sont pas les mêmes qu’au supermarché. Elles ont ce côté magique, ce petit goût sucré, parfois un peu trop petites et biscornues mais surtout : elles ont une âme. Et une fois que vous y avez goûté, que ce soit chez mamie ou durant votre dernier séjour thématique chez Weekendesk… C’est simple, vous ne pouvez plus vous passer des « produits du jardin ».  

La bonne nouvelle, c’est que devenir un magicien du « handmade » est en fait à la portée de tous ! Avec quelques conseils simples pour vous lancer, à vous l’autonomie et les petits plats au goût unique.  

Une mesure de motivation, un soupçon d’organisation

Quelques semaines suffisent à mettre en place de nouvelles habitudes (21 jours d’après le Dr. Maxwell Maltz). Pour mettre toutes les chances de votre côté, n’essayez pas de voir trop grand au début : choisissez un plant voire deux, d’une même espèce ou d’entretien similaire. Pour une première expérience, privilégiez les plants en pots (à repiquer) au semis : vous vous affranchissez des contraintes initiales et vous verrez vos efforts plus vite récompensés. Les herbes aromatiques, robustes, parfumées et d’utilisation variée, sont d’excellents candidats pour débuter votre potager.

Passés ces premiers pas, vous pouvez étoffer vos expériences, tout en respectant une seule règle élémentaire : choisissez des produits que vous aimez ! En effet, dépourvus de conservateurs, vos fruits et légumes seront à consommer rapidement sous peine de pourrir sur pied.  

Pour vous aider à maintenir votre propre potager, réalisez un calendrier saisonnier qui vous accompagnera dans vos arrosages, récoltes, etc. Veillez à bien vous documenter sur les besoins et le rythme spécifiques de chaque plante.

Les bienfaits d’un potager, même à la ville, c’est possible ! Vous pouvez planter de nombreux produits sur votre balcon, à condition que leurs racines s’adaptent à des contenants peu profonds. Salades et fraises, par exemple, seront parfaites pour cette utilisation.  

Savez-vous planter les choux

A présent que vous avez vos propres fruits et légumes, place à la cuisine ! Nous vous proposons quelques exemples de recettes ultra simples que vous pourrez adapter à vos envies et votre potager. N’hésitez pas à combiner vos créations avec une box Hello Fresh pour varier les plaisirs…

La savoureuse soupe maison

Faites fondre un peu de beurre dans une casserole. Lavez, épluchez et découpez vos légumes en gros dés puis faites les « suer » (à feu doux) rapidement dans le beurre. Ajoutez de l’eau à couvert et laissez cuire 20 minutes. Mixez, assaisonnez et allongez d’eau ou de crème liquide (plus gourmande !) jusqu’à obtenir la consistance désirée. Dégustez avec des croûtons (pain de mie coupé en dés et passé au four).
Quelques astuces : prévoyez au moins 200g de légumes par personne. S’ils sont gorgés d’eau, n’oubliez pas d’y glisser une ou deux pommes de terre pour une bonne tenue. L’eau doit à peine couvrir les légumes durant la cuisson : il est plus simple de rattraper une soupe trop épaisse que trop liquide !  

Le milk-shake gourmand

Pour un adulte : mixez ensemble 200g de fruits, 15cl de lait, 1 cuillère à soupe rase de sucre et deux grosses boules de glaces vanille. Ajoutez 3 trois glaçons et mixez à nouveau. Et pour les plus petits appétits : remplacez les quantités par 150g de fruits, 10cl de lait, 1cs de sucre et 1,5 boules puis 2 deux glaçons.

Astuces : à titre d’exemple, 2 deux kiwis font environ 200g ; 1 une belle poire ou 1 une orange, environ 150g. Lors du second mixage, n’hésitez pas à laissez quelques éclats de glaçons si vous souhaitez varier la texture !  

Vous trouverez le mixeur plongeant pour la soupe, ou un blender pour le milkshake, chez Media Markt. Ces recettes s’adaptent aisément au fur et à mesure des saisons. Laissez jouer votre imagination !  

Une recette gagnante

Une fois que vous avez adopté la démarche handmade, les avantages se multiplient :

  • Vous maîtrisez l’impact de votre alimentation, à la fois sur vos finances (ce n’est pas un secret, les produits du marché deviennent malheureusement de plus en plus chers) mais également votre santé (vive la cuisine saine, sans additifs et autres produits non identifiables).
  • Moins d’emballage, une consommation raisonnée : la planète vous remercie !
  • Avec un peu d’organisation, la vie devient plus simple. Plus besoin de courir au supermarché quand vous avez tout ce qu’il faut sur place pour concocter un dîner équilibré.
  • Vos menus même les plus simples obtiennent cette saveur incomparable que vos proches vous envient et vos enfants n’oublieront jamais. Et quelle fierté de pouvoir lancer « c’est moi qui l’ai faite » à la cantonade en déposant votre ratatouille aux herbes de Provence sur la table !

Avec tout ça… qu’attendez-vous ? Il est temps d’éteindre votre écran et de mettre le nez dehors !  N’hésitez pas à revenir nous partager vos propres astuces et vos recettes en commentaires !  

Pour aller plus loin…

Voici quelques idées pour les plus motivés, que nous pourrons couvrir dans de futurs articles :

  • Fabriquer vos propres produits du corps et cosmétiques ;
  • Installer une ruche sur votre toit / dans votre jardin ;
  • Créer et utiliser un compost chez vous ;
  • Mettre en place un poulailler familial…