Pokémon Go : le phénomène mondial

Pokémon Go : le phénomène mondial
25
juillet
2016

C’est la sortie la plus attendue depuis des mois, elle déchaîne les passions en Belgique et fait parler d’elle dans tous les médias : Pokémon Go est enfin disponible en Europe. Vous vous demandiez ce que faisaient tous ces jeunes dehors, regardant sans cesse leur téléphone portable ? Ces dresseurs en herbe cherchent des Pokémons ! Mais comment Pokémon Go est devenu un phénomène mondial, seulement en quelques jours ? On vous explique tout :

Le fonctionnement : Qu’est-ce que c’est ?

Le principe

Pokémon Go est une application ludique pour les smartphones, utilisant la géolocalisation. Elle reprend tous les codes de l’univers Pokémon pour les transposer dans la vie réelle. On vous explique : le but de jeu est de se balader dans la vie réelle avec l’application ouverte, et grâce à votre GPS, vous pouvez attraper des Pokémons à des endroits spécifiques. Grâce à vos Pokéballs, il vous sera possible de les capturer, les entraîner, les faire évoluer, les échanger, mais aussi les faire combattre contre ceux de vos amis, comme dans la fiction. De quoi retomber en enfance !

Plus de détails

Vous l’avez compris, la principale différence réside dans le fait de pouvoir capturer les Pokémons, non pas dans un monde fictif, mais dans notre monde réel. C’est ce qu’on appelle la réalité augmentée. Et pour rendre le jeu encore plus intéressant, les joueurs peuvent se rendre à des Pokéstops (des musées, des lieux mythiques, des églises, des écoles, dans la vie réelle), pour collecter des pièces, des œufs ou autres objets, mais aussi à des arènes, pour combattre entre eux et gagner des points ! Besoin d’un nouveau téléphone performant, n’hésitez pas à profiter des offres sur Krëfel.

Les joueurs : Qui sont-ils ?

Figurez-vous que la moyenne d’âge des joueurs n’est pas si basse ! En effet, ce sont des personnes (dont la majorité est de gente masculine) qui ont entre 20 et 30 ans. Avoir un smartphone et pouvoir se balader seul dans la rue, c’est dangereux pour les plus jeunes. Et Pokémon étant né dans les années 90, il est normal de voir cette génération se laisser tenter par ce jeu… Nostalgie, quand tu nous tiens !

Les avantages : ils sont nombreux !

On fait du sport

Qui a dit que les jeux vidéo nous rendaient sédentaires ? C’est faux ! Avec Pokémon Go, les jeunes sortent de plus en plus et parcourent de nombreux kilomètres pour capturer leurs petites bêtes. Marche, vélo, trottinette… Tous les moyens sont bons pour varier les plaisirs et rencontrer de nouveaux Pokémons. Pour ce faire, il faut parcourir entre 2 et 10 kilomètres, autant dire que les joueurs n’ont jamais fait autant de sport qu’en jouant à ce jeu. Attention, la batterie de votre téléphone risque de se décharger assez vite et cela serait dommage de devoir rentrer à la maison en pleine balade, pensez alors aux chargeurs portables, en vente sur Media Markt.

On fait de belles découvertes

Qu’elles soient sociales ou environnementales, nous faisons de nombreuses découvertes grâce à l’application. Tout d’abord, sachez que si vous voulez rencontrer d’autres dresseurs, c’est possible : grâce aux Pokéwalks ! Avec les groupes Facebook dédiés à « Pokémon Go », suivez ces organisations et participez aux chasses communes, l’occasion d’échanger vos Pokémons avec vos amis. Par ailleurs, certains Pokémons ne sont disponibles que dans des parcs, l’opportunité pour vous de découvrir des lieux magiques.

Est-ce vraiment dangereux ?

Vous avez surement dû voir les faits divers qu’a entraîné la sortie de Pokémon Go. Accidents de la route, bouchons dans des commissariats… Certains dresseurs sont vraiment prêts à tout pour atteindre leurs objectifs ! Nous vous conseillons donc de faire attention, vous restez tout de même dans la vie réelle malgré la virtualité du jeu. De même quand vous conduisez, bannissez les téléphones portables et restez concentrés.

Alors, êtes-vous prêts à vous équiper et partir à l’aventure ? Selon, les psychologues, le jeu serait bon pour guérir l’anxiété et la dépression. Faîtes quand même attention où vous marcher et c’est parti !