Pourquoi la photographie argentique est-elle intemporelle?

Pourquoi la photographie argentique est-elle intemporelle?
14
février
2017

La mode est au vintage et ressort régulièrement des objets enfouis dans le grenier de votre maison de famille. De même que le vinyle pointe à nouveau le bout de son nez, la photographie argentique séduit de plus en plus de photographes, amateurs comme professionnels. Les premiers cherchent de l’authenticité et les autres reviennent aux sources de leur métier.

Le rituel de mise en place d’un appareil argentique

Un appareil argentique n’est pas automatique. Il y a une mise en place plus ou moins similaire à effectuer sur la plupart des appareils. Un rituel à répéter régulièrement: changer la pellicule, effectuer les réglages d’exposition, et surtout attendre de développer vos clichés en négatifs puis sur papier pour les découvrir.

Retour aux piles et aux pellicules

Contrairement à un appareil photo numérique, un argentique fonctionne avec des piles et une pellicule, qu’il faut régulièrement changer. Rien de bien sorcier, certains modèles sont quasiment automatiques, comme chez Canon, et la mise en place de la pellicule est très simple. D’autres modèles, dits Moyen Format, fonctionnent avec des dos interchangeables. Ces derniers vous permettent de changer votre pellicule avant qu’elle ne soit finie. L’idée est alors de toujours avoir sur vous une pellicule couleur et une autre pour réaliser des images en noir et blanc.

Rappel sur le triangle d’exposition

Le triangle d’exposition est déterminé par trois paramètres: la sensibilité du capteur, ou ici de la pellicule, l’ouverture du diaphragme de l’objectif et la vitesse d’obturation du boîtier. Lorsque vous prenez des photos avec un appareil argentique, la sensibilité ISO est fixe sur une pellicule donnée. La petite astuce est de toujours légèrement surexposer vos clichés en réglant la sensibilité sur la moitié de sa valeur initiale. D’autant plus que le bruit est plus présent lorsque la sensibilité est élevée. C’est pourquoi il vaut mieux utiliser la sensibilité la plus basse possible pour réaliser des images de qualité.

Le développement

En photographiant avec un appareil argentique il faut apprendre à être patient. Habitués aux numériques, nous avons oublié l’attente de faire développer ses photos avant de les découvrir pour la première fois. Il est maintenant tellement simple d’envoyer vos fichiers numériques à Albelli ou Smartphoto et les recevoir dans les jours qui suivent qu’il n’y a plus d’excitation. Avec une pellicule il s’agit d’abord de sortir les négatifs puis de les développer sur papier. Il est très facile de trouver des professionnels qui réaliseront vos tirages mais vous pouvez également le faire vous même. Vous avez principalement besoin d’obscurité et de patience.

Forces et faiblesses de la photographie argentique

Photographier avec un argentique présente de nombreux avantages mais également quelques inconvénients. L’histoire de la photo commence avec l’argentique. Comprendre comment cela fonctionne vous aidera également à mieux appréhender votre appareil numérique. Souvent considéré comme très complexe, un appareil argentique est en réalité bien plus basique dans son utilisation qu’un numérique.

L’argentique: la base de la photographie

La photographie argentique présente une qualité de restitution des couleurs inimitable et une conservation dans le temps imbattable. Chaque photo est à la fois une découverte et une surprise. Il ne s’agit plus de prendre une batterie de photos mais plutôt de composer une scène, d’effectuer vos réglages de manière manuelle (ou semi-automatique avec certains boitier récents que vous pouvez trouver chez Art&Craft). Chaque paramètre a son importance et vous devez alors apprendre à composer et à vous adapter en fonction de l’environnement dans lequel vous vous trouvez.

Quelques contraintes et limites

Lorsque vous photographiez avec un argentique vous avez besoin de prendre un temps de réflexion. En effet, une pellicule possède généralement entre 24 et 36 poses. Il vous faudra apprendre à composer vos photos au préalable. Vous n’avez aucun moyen de découvrir vos images avant d‘avoir développer la pellicule donc prenez votre temps! Une pellicule à un certain coût, de même que son développement. En fonction de la sensibilité ISO de votre pellicule vous ne pouvez pas non plus tout photographier. Apprenez à anticiper et improviser en fonction des situations.

Finalement la photographie argentique n’est pas si complexe que ce que vous pouvez imaginer. Ce type d’appareils présente souvent moins de réglages qu’un APN. C’est un excellent moyen d’apprendre la base de la photo. Sachez qu’un argentique est maintenant bien moins onéreux qu’un numérique. Pour une somme équivalente vous obtiendrez un boîtier argentique de meilleure qualité qu’un numérique. Il vous sera également très facile d’en trouver d’occasion à petit prix.

A lire aussi :