Pourquoi le vinyle revient-il en force ?

Pourquoi le vinyle revient-il en force ?
23
février
2017

Vous l’avez remarqué, depuis certaines années le vinyle revient peu à peu dans nos maisons. Les ventes de Noël 2016 n’ont pas fait exception à cette timide croissance. Que cela concerne les disques eux-même ou les platines, on observe un regain d’intérêt naissant pour ces bon vieux 33 tours.

De la frénésie des années 80 à une timide renaissance

Sortir le disque délicatement de sa pochette, le poser sur sa platine, le faire tourner… Et puis entendre ce léger craquement chaleureux avant que les première notes ne commencent à jouer… L’écoute du vinyle est presque un art, qui en 40 ans a déjà sa part d’histoire.

De l’apogée des vinyles au boom des CD

Dans les années 1980, le vinyle est la manière la plus simple de consommer la musique. C’est donc rapidement un succès mondial qui durera encore quelques temps. Les goûts changent et les technologies évoluent: le CD fait son arrivée. Moins cher à fabriquer que son prédécesseur, il remplace rapidement ces derniers chez les disquaires, comme la Fnac, jusqu’à les faire quasiment disparaitre. Avec un son plus clair et précis, ainsi qu’un format compact, facilement transportable, et donc échangeable, il conquit la plupart des mélomanes. Et le vinyle devint un objet rare, propre plus qu’aux collectionneurs érudits.

Années 2000: révolution du numérique

Le CD s’essouffle dans les années 2000 et n’est plus sujet au même engouement. En effet la révolution numérique est en marche. Le format MP3, immatériel, envahit nos ordinateurs. Avec Internet la musique est maintenant accessible partout et par tout le monde. C’est l’heure de la consommation de masse, mais également du piratage.

Retour discret aujourd’hui

Depuis quelques années, on observe un timide retour d’intérêt pour les 33 tours, alors qu’ils avaient littéralement frôlé la disparition. Cela est sûrement dû au retour de la mode vintage qui a remis en lumière ces derniers. On recherche maintenant le plaisir de l’objet à travers son acquisition. Les pochettes ont toujours été essentielles. Tout le monde se souvient de la banane d’Andy Warhol, dessinée pour The Velvet Underground, ou de la vache de l’album Atom Heart Mother des Pink Flyod. Mais maintenant une partie des acheteurs de vinyles les acquièrent pour les exposer, et non pas les écouter. Retrouvez d’ailleurs les images de vos pochettes d’albums préférés en poster chez PosterXXL.

Les essentiels du collectionneur de vinyles

Le vinyle ne se range pas n’importe où. Il s’expose ou se fond dans une collection. Un meuble de rangement adapté dans votre salon permet de les mettre en valeur mais sert également de décoration. Rien de mieux que des étagères sobres, comme vous pouvez trouver chez Ikea, pour laisser vos disques parler d’eux-mêmes. 

Platine et diamants : à la recherche du son parfait

Tout bon collectionneur de vinyles, et mélomane averti, se doit d’avoir une bonne platine. Chaque platine vous procurera un son propre, le bruissement du saphir n’est pas le même que celui d’un diamant. Pour avoir un son parfait vous devriez normalement avoir une pointe du même diamètre que le burin qui a réalisé le sillon de votre disque. Ce qui serait dommage car vous ne pourriez l’écouter qu’une seule et unique fois. Ce qu’il faut retenir dans le choix de la pointe de votre machine c’est qu’une forme sphérique usera très peu vos vinyles.  En revanche, une forme elliptique, un peu plus coûteuse car plus complexe à fabriquer, restituera un son plus fidèle. Le diamant est le seule partie de votre platine qu’il faudra changer avec le temps. Généralement il vous est possible de le remplacer vous-même mais certaines machines ne le permettent pas.

Comment se décider entre occasion et neuf?

Tout dépend de ce que vous voulez faire de vos vinyles ! Si vous êtes à la recherche d’éditions spéciales, l’occasion s’imposera. De même si vous recherchez des artistes tendances aujourd’hui, il faudra vous orienter vers des disquaires qui vendent du neuf. Si vous aimez fouiner, les brocantes et autres magasins vintage sont parfaits pour trouver de vraies perles rares.

Finalement, le regain d’intérêt dont le vinyle fait preuve depuis quelques années pourrait s’expliquer, à la fois par un effet de mode, mais également par le côté émotionnel que procure le fait de posséder cet objet. Il séduit maintenant une population plus jeune, à la recherche d’un son plus authentique. C’est également un moyen pour certains de rémunérer d’une manière un peu plus directe leur artistes préférés. 

A lire aussi :