Pourquoi utiliser de l’ortie ?

Pourquoi utiliser de l’ortie ?
23
décembre
2017

L’ortie est une plante assez commune en Europe. On la trouve souvent dans son jardin mais elle est considérée à tort comme une mauvaise herbe. Qui n’a jamais fait les frais des petits piqûres qui brûlent et démangent après avoir mis les pieds dans les orties ? Il est difficile d’imaginer l’utiliser en application externe ou d’en manger. En réalité, l’ortie peut avoir de nombreux bienfaits sur la santé, alors avant de vous en débarrasser, lisez plutôt ceci.

L’ortie, l’alliée des organes vitaux

Consommer de l’ortie peut avoir un effet positif sur l’organisme. Elle permet de protéger et de soigner plusieurs troubles des organes.

Une protection globale de l’organisme

L’ortie agit sur tous les fronts ! C’est une plante antioxydante, qui peut tout aussi bien prévenir les allergies que les tumeurs cancéreuses. On peut également utiliser l’ortie pour réguler la tension artérielle et améliorer la circulation sanguine. De plus, elle est utilisée pour traiter des problèmes d’anémie, d’hémorragie ou d’hémophilie. Vous l’aurez compris, l’ortie est une plante multi-actions, mais ses plus grandes capacités se trouvent dans le traitement des troubles urinaires et digestifs.

Troubles urinaires ? Solution : l’ortie.

Les décoctions et infusions d’ortie sont très indiquées pour soigner les maux touchant l’appareil urinaire. Elle agit sur trois éléments distincts : les reins, la vessie et la prostate. Consommer de l’ortie permet d’éliminer efficacement les toxines présentes dans les reins, et de les nettoyer. Mais ce n’est pas tout, elle permettra aussi de lutter contre l’insuffisance rénale. On peut aussi l’utiliser pour combattre les infections urinaires et les troubles de la miction, d’origine prostatique ou non.

L’alliée des organes digestifs

L’ortie a de nombreux avantages dans le bon fonctionnement de l’estomac, de l’intestin et du foie. Son premier avantage est de réguler l’acidité gastrique, ainsi, elle permettra de prévenir les brûlures d’estomac et les ulcères. L’ortie est aussi capable de dépurer tout l’appareil digestif et de prévenir certaines affections comme l’intestin irritable ou la maladie de Crohn, et même la plupart des troubles du foie et de la vésicule biliaire. Vous l’aurez compris, consommer de l’ortie vous aidera à agir sur tous les horizons pour vous maintenir en bonne santé, mais qu’en est-il de son usage externe ?

L’ortie en usage externe

Les bienfaits de l’ortie sur notre organisme sont nombreux, mais il faut savoir que ses bienfaits en application externe sont tout aussi réputés.

De l’ortie pour une belle peau                          

En cataplasme, l’ortie est capable de traiter certaines affections cutanées. Aussi étrange que cela puisse paraître, l’ortie, plante urticante, peut aider à soulager l’urticaire. Et pas seulement ! Elle est aussi très indiquée dans les troubles cutanées comme l’eczéma et le psoriasis, et utile dans le traitement de l’acné. Son pouvoir assainissant peut convenir à toutes les peaux. Pour accroître ses bienfaits sur la peau, vous pouvez l’associer à de l’aloe vera pour les peaux sèches ou à de l’argile verte pour les peaux grasses.

L’usage que l’ortie pour les cheveux

En shampoing, l’ortie a de nombreux avantages : elle donne de l’éclat aux cheveux et les rend sains. Cette plante aux mille vertus est aussi capable de lutter contre des troubles capillaires comme la chute de cheveux et l’alopécie, et joue un rôle préventif dans la calvitie. Vous pouvez trouver des shampoings à base d’ortie dans les parapharmacies ou herboristeries. Toutefois, si vous préférez le fait maison, vous pouvez faire bouillir l’ortie dans un peu d’eau et mélanger toute la préparation à un shampoing naturel de votre choix.

De l’ortie pour une bonne hygiène bucco-dentaire

L’activité renforçatrice de l’ortie s’applique aussi aux dents. Les nombreux minéraux contenus dans la plante permettent de prendre soin de ses dents. De plus, ses vertus anti-acidité vont permettre d’éviter les caries et de protéger l’émail des dents sur le long terme. On conseille aussi l’ortie pour des problème de gingivite et d’abcès. Comment se brosser les dents avec de l’ortie ? Faites ramollir les feuilles dans de l’eau bouillante – une petite quantité d’eau pour ne pas laisser les nutriments s’échapper – et posez la feuille sur votre brosse à dents. Vous pouvez l’associer à un peu de dentifrice pour le goût et la facilité de brossage.

A lire aussi :