A la découverte du Raindrop Cake

A la découverte du Raindrop Cake
10
octobre
2017

Après les modes culinaires à l’américaine, ou même la folie des pancakes japonais, la nouvelle tendance est à la transparence. Vous avez peut-être déjà entendu parler du gâteau goutte d’eau japonais. Mais savez-vous vraiment de quoi il s’agit ? On vous présente sous toutes ses coutures, cette bulle transparente aux aires de goutte de pluie !

Qu’est-ce que c’est et d’où ça vient ?

Avant de se lancer dans la conception de ce dessert magique, on vous explique le concept. En image cela parait surréaliste, et pourtant c’est bien réel : cette goutte d’eau si pure est comestible, et c’est un « cake ».  Pour comprendre vraiment comment ce mirage est possible, et comment il a été inventé, il faut revenir sur ses origines.

Historique et racines

Ce dessert translucide et gélatineux a fait son apparition au Japon il y a déjà quelques années. En effet, le Mizu Shingen Mochi est fabriqué à base d’agar agar, une algue cultivée dans les eaux japonaises. Ce gâteau, constitué majoritairement d’eau, peut donc disparaitre. En effet, si vous ne le consommez pas 30 minutes après sa préparation, il s’évapore ! Au japon, on utilise cette recette pour créer des petites bouchées sucrées, avec des formes de statuettes, de personnages,… Mais la vague déferlante en Europe est juste aux formes rondes, de gouttes. Le rendu final en est magique…

Le cousin de la Jelly

En effet, ce nouveau gâteau ressemble en tout point à la Jelly, les couleurs flash en moins. A l’image de celle-ci, ce petit flan gigotte quand on le secoue. Contrairement à celle-ci, le Raindrop Cake est fabriqué à base d’agar agar, et non de gélatine. Aussi, il est aussi souvent comparé à une petite méduse, et on ne vous le cache pas, la ressemblance est frappante. Très peu de calories sont donc contenues dans ce dessert, constitué quasi intégralement d’eau. Le petit plus est que tous les régimes alimentaires peuvent profiter de cette recette ! L’agar agar est extrait d’une algue, et non d’un produit animal, et pas de trace de gluten dans ces petites merveilles rondes ! Alors qu’attendez-vous ?

Comment fabriquer la pluie

Maintenant que vous connaissez les bases sur ce petit gâteau rigolo, laissez nous vous expliquer sa préparation. Vous allez voir, la recette est on ne peut plus simple ! La seule chose dont vous pourriez avoir besoin, est d’acheter est un sachet d’agar agar chez Delhaize. Une fois que vous l’avez, vous pouvez réaliser cette recette rapidement et quand bon vous semble.

Recette de base

La recette de ces petites bulles transparentes est très simple. Munissez-vous d’un demi-litre d’eau minérale, une cuillère à café de sucre et une cuillère à café d’agar agar. Commencez par mélanger le sucre et l’agar agar avec un filet d’eau. Ajoutez petit à petit l’eau, en mélangeant bien. Une fois le tout mélangé, portez à ébullition pendant une à deux minutes. Le but étant d’obtenir un liquide le plus transparent possible. Puis, disposez votre préparation dans des moules ronds, et réfrigérez au moins une heure. Enfin, vous pouvez déguster votre gâteau seul, ou y ajouter un sirop sucré et des miettes de biscuits écrasés ! Bon appétit !

Customisez votre goutte

On vous propose de passer au stade supérieur, en personnalisant vos gouttes. Pour cela, rien de plus simple ! Vous pouvez tout d’abord colorer votre préparation à l’aide de quelques gouttes de colorant alimentaire. Aussi, il est possible de transformer votre cake en un objet de design, qui se confondrait presque avec un élément de décoration. Pour cela, enfermez y quelque chose : un fruit, une graine, une fleur, une poudre, des paillettes … Faites donc preuve d’imagination et insérez vos plus beaux aliments dans votre Mizu Shingen Mochi ! On craque pour les fraises emprisonnées ! Vous pouvez même tailler vos aliments pour leur donner une forme plus originale. Petite astuce en plus : utilisez un ballon gonflable pour créer de plus grosses et magnifiques boules de voyance comestibles. A vous de jouer !

A lire aussi :