Les 6 bonnes raisons de dire oui au covoiturage

Les 6 bonnes raisons de dire oui au covoiturage
18
janvier
2017

Un étudiant qui fait des allers-retours tous les week-ends ? Une personne qui rejoint sa famille à l’autre bout de la Belgique ? Le covoiturage (comme par exemple avec Blablacar) est devenu un élément incontournable dans notre société d’aujourd’hui, là où l’esprit de partage et d’économies est de plus en plus présent. Rentabiliser ses trajets, rencontrer des gens, tester de nouvelles pratiques… Le covoiturage présente de nombreux avantages !

1/C’est moins cher (et ça fait faire des économies)

Quand on compare le prix des trains (SNCB), des autobus (Flixbus, OUIbus…) ou même des taxis, il n’y a pas photo ! Basé sur un partage des frais d’essence et de péage, le prix est bien souvent largement inférieur aux prix des autres moyens de transport. Faire Bruxelles-Paris pour 15€ est clairement une aubaine ! Que vous soyez passager ou conducteur, c’est une relation win-win où chacun y trouve son compte : soit rembourser une partie de son trajet, soit le payer moins cher.

2/C’est un gain de temps (et le temps c’est de l’argent)

Un bus qui roule lentement, un train retardé… Le covoiturage vous permet de gagner du temps sur vos trajets. En effet, l’avantage du conducteur, tout comme le taxi, c’est qu’il est à l’heure. En général il vient vous chercher près de chez vous et vous dépose non loin de votre destination. Que demander de plus ? C’est beau la solidarité. C’est souvent long et difficile de trouver une place pour se garer, et puis c’est cher… Grâce à ce système, fini les problèmes de stationnement !

3/C’est plus convivial (et plus funky)

Vous effectuez un long trajet régulièrement ? Vous rejoignez votre moitié pour le week-end ? C’est si long de rester des heures seul au volant… Le covoiturage permet de rencontrer des personnes, d’échanger des anecdotes, de partager un moment unique avec d’autres voyageurs.

D’autant plus que la plupart des covoitureurs sont ouverts d’esprit et à l’échange. Du jeune étudiant à la mère au foyer en passant par le retraité, il arrive même parfois de tomber sur l’ami d’un ami ou un ancien camarade de classe. Eh oui… Le monde est petit !

4/C’est plus pratique (et plus facile)

Votre ligne de métro est en travaux ? Les transports en commun sont en grève ? Vous habitez loin de votre arrêt de bus ? Ou alors vous n’avez pas de voiture ? Parfois il est difficile de s’organiser pour ses déplacements.

Le covoiturage propose une solution simple et efficace pour se déplacer plus facilement ou pour rendre service à tout heure du jour ou de la nuit. Avis aux âmes charitables. C’est encore plus plaisant de faire ses bonnes actions en permettant à un passager de trouver une solution pour se rendre à son travail ou à un rendez-vous.

5/C’est plus sécurisé (et plus sécurisant)

Que ce soit au niveau de la réservation (le paiement est sécurisé), des rencontres (les profils sont évalués) ou de la conduite, le covoiturage expose une sécurité sans faille. Impossible de s’endormir au volant avec 3 personnes qui font attention à la route ! Des études ont prouvé que lorsque l’on était accompagné, nos chances d’avoir un accident étaient réduites. En effet, quand nous transportons des gens, nous sommes plus prudents.

6/C’est plus écologique (et bienveillant pour la planète)

Tout ne roule pas si bien pour la planète… Un conducteur émet en moyenne 2 à 3 tonnes de CO2 par an pour ses déplacements. Et 93% des personnes sont seules au volant. La conclusion qui découle de ses chiffres est simple : pourquoi ne pas préférer le covoiturage ? Il y aurait moins de voitures sur la route, donc moins d’embouteillages (le rêve !) et enfin moins de CO2.

Covoiturer n’est donc pas qu’un geste de solidarité, mais aussi un geste pour l’environnement. D’ailleurs, le covoiturage ne se limite pas à la Belgique, il est possible de voyager partout en Europe. Si vous êtes encore sceptiques, parlez-en autour de vous… Les conquis vont convaincront : le covoiturage est le moyen idéal de joindre l’utile à l’agréable.

Les commentaires sont fermés.

A lire aussi :