Comment soigner la kératose pilaire ?

Comment soigner la kératose pilaire ?
10
April
2018

La kératose pilaire est une maladie de la peau. Elle se manifeste par des plaques de boutons rouges qui donnent un effet « chair de poule » sur les jambes, l’arrière des bras et le fessier. Elle n’est pas dangereuse, mais elle peut devenir un complexe pour la plupart des personnes touchées. Son aspect peu esthétique peut être arrangé en peu de temps. Voici quelques techniques et produits qui peuvent vous aider à venir à bout.

Trois bonnes habitudes à prendre avec la kératose pilaire

Pour venir à bout de la kératose pilaire, il faut prendre de bonnes habitudes. Voici le rituel anti kératose pilaire en trois points.

Le gel douche surgras

La kératose pilaire est une réaction inflammatoire qui altère la couche hydrolipidique de la peau. Votre peau a besoin d’être chouchoutée et hydratée. Le gel douche surgras a été conçu pour les peaux sèches et sensibles. Il contient des huiles qui permettent de rétablir le film hydrolipidique de la peau. Les peaux qui souffrent de la kératose pilaire seront ravies de cette nouvelle habitude. Le gel douche surgras permet aussi d’adoucir la peau.

Un exfoliant doux

Les peaux qui présentent de la kératose pilaire sont des peaux très sensibles. Attention aux gommages pour le corps vendus pour « tous types de peaux », il pourront agresser la vôtre. Pour les peaux sensibles, il faut un exfoliant doux. Vous devez absolument utiliser des produits hypoallergéniques ! Les gommages pour le visage seront votre allié dans le cas de la kératose pilaire, car les exfoliants pour le visage sont beaucoup moins agressifs et bien plus étudiés. Vous pouvez aussi fabriquer un exfoliant maison à base de poudre d’amande ou d’un peu de sucre mélangé à du gel d’aloe vera et massez délicatement la peau sur les zones concernées.

Quelques produits pharmaceutiques utiles

Certains produits sont conseillés pour en finir avec la kératose pilaire. Voici quelques produits dans lesquels vous pouvez investir afin de traiter ce désagrément au mieux. Premièrement, il y a les produits de la gamme « Effaclar » de La Roche-Posay. Enrichis en eau thermale, ils permettent d’atténuer l’aspect de la kératose pilaire. Il y a aussi la gamme « Xémose » d’Uriage, ensemble de soins émollients pour les peaux atopiques. Et pour finir, la gamme « Atoderm » de Bioderma peut être d’une grande aide.

Recettes naturelles contre la kératose pilaire

Les produits pharmaceutiques pour aider à traiter la kératose pilaire restent peu abordables. Heureusement, il existe aussi des solutions naturelles pour aider à la combattre.

Le liniment oléo-calcaire

Avant d’aller vous coucher, vous pouvez appliquer une crème oléo-calcaire que l’on trouve en grande surface ou en herboristerie, mais vous pouvez très bien la fabriquer tout seul. Pour cela, il vous faudra les ingrédients suivants : de l’eau de chaux et de l’huile de sésame ou d’avocat. Avant d’appliquer le mélange, nettoyez votre visage avec de l’hydrolat de camomille qui va apaiser les démangeaisons et les irritations cutanées. Appliquez le mélange sur la peau et massez.

Aloe vera VS Kératose pilaire

Le gel d’aloe Vera est un élément passe partout dans la cosmétique naturelle. L’aloe vera permet d’hydrater la peau en profondeur et d’apaiser l’inflammation. Une molécule présente dans l’aloe vera pourra agir comme un peeling et enlever les peaux mortes en surface. Avec un peu de jus de citron, vous obtiendrez une solution naturelle parfaite pour traiter la kératose pilaire. Appliquez la mixture tous les matins après la douche et avec un peu de patience vous pouvez espérer entrevoir un résultat.

L’huile d’argousier, un allié anti kératose pilaire

L’huile d’argousier est très appréciée pour ses bienfaits cutanés. On l’utilise dans les produits cosmétiques, ses vertus sont multiples et elle convient à tous les types de peau. Riche en Oméga-3, qui est un acide gras essentiel dont notre peau manque souvent, elle sera apte à inhiber la kératose pilaire. L’huile d’argousier possède des molécules qui protègent des infections et des inflammations cutanées – donc de la kératose pilaire. Elle pénètre rapidement et ne laisse pas de film gras derrière elle et a cette particularité d’estomper les rougeurs, ce qui en fait le meilleur allié possible pour la kératose pilaire.

Leave a Comment:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

A lire aussi :