Les vacances sur Mars : c’est pour bientôt !

Les vacances sur Mars : c’est pour bientôt !
31
mars
2017

Si l’idée traversait déjà quelques esprits rêveurs au cours des dernières décennies, voyager sur Mars est toujours resté bien loin du possible chez le peuple terrien. Des agences spatiales telles que SpaceX, ont décidé de faire de ce rêve une réalité.

La planète rouge à portée de main

En se donnant les moyens d’envoyer d’ici 2030 des terriens sur la planète rouge, Inspiration Mars Foundation quant à elle propose dès 2018 de réserver son billet pour un aller-retour en 501 jours sur la planète, ou encore Mars One qui projette de coloniser la contrée d’ici 2024. Des projets ambitieux qui fascinent autant qu’ils effraient. Mars serait-elle donc la prochaine destination de vacances à la mode ?

Un circuit touristique tout trouvé

Imaginons qu’un jour, les terriens se trouveront sur place. Que visiter sur Mars ? Les publicités de SpaceX vous donnent la réponse !

  • Le coucher de Phobos et Deimos : ce sont les deux lunes de Mars, un coucher de lunes exceptionnel.
  • Le Mont Olympe : une montagne qui mesure près de trois fois l’Everest !
  • La Vallée de Marineris : un espace exceptionnel pour la randonnée, avec un paysage époustouflant à admirer.

Ces publicités au design emprunt des posters des années cinquante ne convaincront certes pas tous les terriens, qui considèrent ce voyage encore bien impossible, mais en feront certainement rêver plus d’un.

Les dangers du voyage vers Mars 

De nombreuses études ont été menées dans le but d’étudier la possibilité de vivre sur Mars. Les résultats ne sont pas toujours très enthousiastes, puisque vivre sur Mars, c’est s’exposer à de nombreuses contraintes.

Des difficultées psychologiques

Psychologiquement, cela peut-être très dur de faire un voyage à 3 ou 4 dans une boîte d’acier pendant six mois consécutifs sans possibilité d’en sortir. Aller sur Mars, il ne faut pas l’oublier, c’est une mission très périlleuse.

Attention à l’apesanteur

L’apesanteur peut elle aussi avoir des effets très néfastes sur le corps humain : le système respiratoire et immunitaire s’affaiblit, les os deviennent plus fragiles et les muscles peuvent s’atrophier, sans parler du mal de l’espace et des vomissements possibles…

Des températures extrêmes

Il ne faut pas non plus oublier de considérer que la température moyenne de la planète est d’environ -65°C, en raison de sa position moins proche du Soleil, autant dire qu’il faut bien se couvrir. Dans une étude du MIT, il a été dévoilé et conclu que les premiers visiteurs mourront au bout de 68 jours, dans le cas où ils décideraient de s’y installer, ce qui n’est pas très rassurant.

Des candidats très nombreux

Mars One a lancé un appel à travers le monde entier, pour des personnes voulant éventuellement faire partie des premiers voyageurs pour un périple sans retour sur Mars. A travers 140, pays, plus de 200 000 candidats ont répondu positivement. Parmi les candidats, le quart vient des Etats-Unis. Les français représentent 1% des candidats au voyage. Un engouement très sérieux, même si Mars One avoue que les capsules pour transporter les passagers et le comment procéder n’ont pas encore été étudiés.

Les commentaires sont fermés.

A lire aussi :