Zagreb, la capitale aux influences multiples

Zagreb, la capitale aux influences multiples
5
April
2019

Zagreb, capitale de la Croatie, regorge de merveilles architecturales et artistiques. Avec ses airs de village, cette métropole est très appréciée des touristes pour son calme et ses nombreux parcs. Une ville particulière dont certains édifices rappellent l’Autriche, où de nombreuses maisons ont des airs d’Italie et certains clochers des airs de Russie. Partons à la découverte de monuments et de lieux uniques qu’il faudra absolument voir lors de votre prochain voyage à Zagreb.

L’église Saint-Marc de Zagreb

Située dans le quartier de Gradec, l’église Saint-Marc ne vous laissera pas de marbre. Construite au 13ème siècle dans le style roman, elle a ensuite subi de nombreuses modifications sous le règne du hongrois Bela IV qui en a fait une église gothique. Si les fenêtres sont restées dans le style roman, le portail lui témoigne de l’époque gothique. Au 19ème siècle, l’église a de nouveau été rénovée, cette fois-ci dans un style néogothique, avec un toit en tuiles peintes sur lesquelles on retrouve les armoiries de la Croatie, de la Dalmatie et de la Slavonie. Un toit haut en couleur qui fait tout le charme de cette petite église du quartier de Gradec.

La cathédrale de Zagreb

Impossible de vous balader dans Zagreb sans voir cette cathédrale magnifique s’ériger. La cathédrale Saint-Stéphane, construite en 1093, fut détruite par les Tatars et les Mongols en 1242 puis fortifiée de nouveau lors des invasions ottomanes au 17ème siècle. Malheureusement, en 1880, un violent tremblement de terre en fit tomber une grande partie. C’est alors qu’un architecte autrichien appelé Hermann Bollé la restaura. Aujourd’hui, la cathédrale Saint-Stéphane de Zagreb est l’un des monuments les plus visités de la ville.

La porte de pierre

La porte de pierre, « Kamenita vrata », est l’un des symboles de la ville de Zagreb. Véritable entrée de la ville, elle aurait été construite en 1266. En réalité, il s’agit des restes de l’ancienne forteresse qui entourait la ville autrefois. Seule cette porte a été épargnée lors de l’incendie du 31 mai 1731, et la peinture de la Vierge et l’Enfant qui s’y trouve également, ce qui en a fait dès lors un lieu de culte assez original. Une chapelle a été construite à côté de la porte et de nombreux habitants et touristes viennent s’y recueillir.

Le pavillon des arts de Zagreb

En passant sur la place Tomislav 1er, impossible de manquer cet édifice magnifique ! Toute sa particularité réside dans sa couleur jaune et son architecture qui rappelle l’Autriche. Construite par l’autrichien Ferdinand Fellner et l’allemand Hermann Helmer, le pavillon des arts de Zageb a ouvert ses portes en 1898. C’est l’un des plus anciens lieux d’exposition de la ville. Devant le pavillon des arts, prenez le temps d’admirer le parc qui s’étend et offre une vue splendide du bâtiment. Pour voir une exposition ou tout simplement aller admirer l’architecture, n’oubliez pas de faire un crochet sur la place Tomislav 1er.

La rue d’Ilica

La rue d’Ilica est l’une des plus anciennes rues de Zagreb, mais aussi une des plus longues. Uniquement composée de maison à trois étages, cette artère de la ville abrite de nombreux magasins et restaurants où vous pourrez vous adonner au shopping ou tout simplement admirer les bâtiments colorés qui s’y trouvent. Ce qui fait toute la singularité des bâtiments de la rue, c’est la présence de grandes baies vitrées sur tous les bâtiments. Cette rue a donné l’opportunité à de nombreux architectes internationaux d’exprimer leur art. L’Allemand Hermann Helmer et l’autrichien Ferdinand Fellner y ont laissé leur emprunte, mais d’autres architectes croates et hongrois ont aussi participé à de nombreuses rénovations. Ilica est donc un concentré de différentes cultures qui témoigne des différentes influences passées de la ville.

Le jardin botanique de Zagreb

Fondé en 1889, le jardin botanique de Zagreb est l’un des lieux les plus calmes de la ville. De nos jours, il appartient à la faculté de sciences naturelles et de mathématiques de Zagreb. Plus de 10 000 spécimens végétaux s’y trouvent, venant des quatre coins du monde. Un trésor de nature au milieu de la capitale.

Leave a Comment:

Your email address will not be published. Required fields are marked *

A lire aussi :